Archive pour la catégorie 'perso'

Interlude personnel

Une fois n’est pas coutume, invité (tagué comme disent les bloggueurs) par Dominique à dévoiler toute mon intimité, enfin presque, voici 6 choses sur ma pomme que vous ne devriez pas connaître, surtout en lisant ce blog exclusivement politique :

1.     ma grande passion n’est pas la politique, mais le vin ! Eh oui, cette dépendance est viscéral, j’en rêve la nuit, j’y pense la journée et y passe pas mal de temps …et d’argent ! j’ajoute consommer 2 verres de vin par jour, et vous me retrouverez presque journellement ici

2.     je fais une sieste presque tous les jours après le déjeuner (attention j’en vois déjà qui font le lien avec le point 1, or rien à voir, je ne bois jamais le midi ! :) ), en cela, je me suis parfaitement adapté à la vie dans le sud !

3.     j’ai un besoin vital de soleil, il joue fortement sur mon moral, voilà pourquoi je me suis expatrié là où l’accent chante !

4.     je rêve toujours d’une société plus solidaire et déteste de plus en plus le système capitaliste dans lequel nous vivons. Je sais, je reste très naïf.

5.     je suis sportif (désolé) et pratique assidûment le tennis, je suis 15/3.

6.    j’aime bien rompre un certain conformisme, voilà pourquoi je ne demanderai à aucun des blogs que je parcourre (exclusivement politiques) de poursuivre le petit jeu auquel je me suis astreint ! mais ça ne vous empêche pas d’aller voir ceux parmi mes préférés,  , ici, encore , puis ici, ou encore ,  et enfin ici  , tous ou presque très occupés par la campagne des municipales.

Publié dans:perso |on 3 mars, 2008 |11 Commentaires »

Une intime prise de conscience politique…

Il est des moments dans la vie, quelque soit le domaine, où votre existence change, évolue, où l’évidence vous apparaît, où enfin votre prise de conscience vous conforte dans votre être, votre pensée, vos ambitions et souhaits pour l’avenir.

En matière politique, j’ai toujours été de sensibilité de gauche sans pour autant matérialiser et rationaliser ce sentiment. Ce positionnement ne s’explique en effet pas toujours car il est plus une réaction envers l’existence des autres et le cheminement que l’on souhaite donner à sa propre vie.

J’ai étudié l’Economie cinq années après le bac et me suis donc confronté rapidement aux décisions politiques affectant notre quotidien. Je n’ai pourtant jamais ressenti le besoin de militer dans un parti politique ou un syndicat, à la fois pour avoir le sentiment de garder mon indépendance d’esprit et me permettre d’élargir mes influences politiques mais aussi parce que mon positionnement à gauche n’était pas suffisamment identifiable et reconnaissable auprès d’un parti existant.

Pourtant à 39 ans, un évènement majeur m’a clairement fait prendre conscience de mon positionnement politique. Pour certains ce fut le 10 mai 1981, pour d’autres le 9 novembre 1989 ou le 21 avril 2002. Parce qu’il a dépassé les clivages politiques habituels, le débat préalable et le vote du 29 mai 2005 fut pour moi un électrochoc salvateur et éclairant sur mes choix politiques et en conséquence sur mes choix de vie pour l’avenir.

Mon positionnement à gauche est désormais clair. Je ne suis plus social démocrate, ni gauchiste, je suis clairement de gauche, démocrate, opposé au libéralisme ambiant, acceptant une économie de marché  mixte qui exclue du champs concurrentiel tout le pan des biens universels nécessaire au vivre ensemble, adepte d’une démarche économique volontariste, égalitaire et interventionniste. J’agirai désormais en plein accord avec mon positionnement désormais limpide, quand bien même ce serait au milieu d’une minorité pensante.

Deux remerciements me doivent d’être accomplis en conséquence. Pour cela, ne m’en déplaise, je dois remercier Jacques Chirac qui m’a permis de voter à un référendum où le débat de fond sur la société française et européennes a enfin été clairement abordé. Je m’en félicite, lui doit s’en mordre les doigts…..

Je dois enfin remercier Laurent Fabius. Sa personne ne m’est pas particulièrement sympathique contrairement à sa démarche politique lors du référendum (peu importe son arrière pensée si elle existe..). Car sans son action et ses prises de position, de quel débat référendaire aurions nous accouché !? Un débat entre les extrémistes de droite et de gauche en opposition aux autres partis politiques !!! ? Pour ma part je mesure désormais ce que les « non-istes » lui doivent. De là à en tirer des conclusions sur son futur, je laisse à chaque lecteur le soin d’en juger.

Publié dans:perso |on 23 mars, 2006 |Pas de commentaires »

NON A GILBERT ANNETTE |
Nantes Démocrate 2008 |
saharalibre75 |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | romaindesforges
| LGP 2008
| Municipales Trévoux 2008