Une petite parenthèse de l’histoire de France est enfin refermée !

Comme l’air que nous respirons ce matin me semble plus sain, moins pollué par la stigmatisation permanente de l’autre au plus haut niveau de l’état, moins empreinte de recherche de bouc-emissaire pour justifier ses propres incompétences.

Ne trouvez-vous pas que l’Europe respire à nouveau, que l’avenir a un sens autre que celui de la contrition, du toujours moins pour le plus grand nombre pendant que les plus aisés jouissent toujours plus ostentatoirement.

Même Merkel est prête à la négociation et à lâcher du lest là où hier elle imposait au Nain le fouet qu’il réclamait pour son pays.

Non vraiment, l’étape une de la libération du peuple de France vient de faire un grand pas en se débarrassant de son monarque autoproclamé de la 5ème république.

Mais ne nous y trompons pas, les lendemains déchanteront si lors des législatives, l’aspiration à une politique radicalement différente, ne trouve pas son résultat dans les urnes.

Prenons exemple sur les grecs qui viennent de positionner le Front de gauche grec en seconde position, permettant à la gauche dans son ensemble de croire en une politique totalement différente de celle menée par les libéraux au pouvoir dans ce pays depuis trop longtemps.

Le premier signal lancé par le peuple français commence à faire bouger l’Europe sur ses positions idéologiques mortifères pour les européens, le second signal vient d’être envoyé par le peuple grec, le troisième devra encore provenir de chez nous.

Pour cela, il faudra que le Front de Gauche obtienne un gros score pour obliger le nouveau président à radicalement changer de politique. L’avenir est à nous.

Publié dans : politique |le 7 mai, 2012 |9 Commentaires »

Vous pouvez laisser une réponse.

9 Commentaires Commenter.

  1. le 10 mai 2012 à 11:47 enzo d'aviolo écrit:

    il n’y a malheureusement aucune explication qui tienne face à la bêtise humaine, je ne peux rien pour toi nuisible gogo…

    Gregory Levavasseur, tu perds ton temps ici, comme le font toutes tes interventions sur le web vin pour ceux qui te lisent.
    Essaie de trouver une autre faille juridique pour défendre ce cher Fourniret que tu aimes tant défendre sur la forme, tu montreras toute ton utilité dans cette société.
    et ça donne des leçons….

  2. le 12 mai 2012 à 18:34 Bruno écrit:

    Salut Laurent

    Que penser de la candidature de Méluche à Hénin-Beaumont ? Provocation, suicide politique ? J’ai peur que le scénario de la Présidentielle ne se reproduise ! Une façon de refuser de gouverner ?

    Je ne sais qu’en penser aujourd’hui

    Amitiés

    Bruno

  3. le 12 mai 2012 à 21:35 enzo d'aviolo écrit:

    Bruno, il faut affronter la vermine là où elle se trouve et ne pas fermer les yeux. C’est ce qu’il a fait pendant toute la campagne en affrontant seul avec le front de gauche le FHaine. Il continue son oeuvre…
    Gourverner avec le P(s), tu n’y penses pas un instant, pour quoi faire, pour faire comme tous les autres, vende ses idéaux pour quelques strapontins ministériels, ce serait la pire des choses à faire.
    Regarde la Grèce, c’est la France dans 5 ans, sans se vendre, Syriza est la principale force de gauche devant le pasok.
    La droiture et le respect de la parole donnée, ça finit par payer en politique. le combat continue.

    pour ce cher levavasseur, même la pire vermine a le droit d’être défendu, je te rappelle que ce ne sont pas tes copains de droite qui ont eu le courage d’abolir la peine de mort, donc pas de leçon à recevoir de ta part dans ce domaine.
    Mais entre défendre sur le fond devant un tribunal pénal une pourriture comme Fourniret et chercher un problème de constitutionnalité pour éviter un procès pour une telle saloperie, il y a une nuance énorme que seul un humaniste peut saisir, ce qui n’est pas ton cas.
    A une autre époque sombre de notre histoire, je sais quel type de basses besognes tu aurais accomplies.
    pour ceux de mes lecteurs qui ne sauraient pas de quoi je parle:
    ICI

  4. le 14 mai 2012 à 10:44 enzo d'aviolo écrit:

    Levavasseur, quand tu feras des commentaires adultes au lieu de jeu de mots puérils sur les noms de personnes, je laisserai peut-être tes commentaires s’ils apportent quelque chose à la discussion, mais j’en doute fortement.
    je suis chez moi ici et j’y fais ce que je veux d’autant que personne ne t’oblige à y écrire quoi que ce soit, comme je suis à nouveau obligé de te le rappeler. Va jouer ailleurs.

  5. le 31 mai 2012 à 14:36 Albert écrit:

    Salut Enzo,

    Tout à fait d’accord avec la formule « Gouverner avec le PS et vendre ses idéaux pour quelques strapontins ministériels, ce serait la pire des choses à faire ».

    Mais force est de constater que le PC n’a pas encore tranché cette question et se la posera après les législatives.

    Le simple fait de se poser toujours cette question montre que les choses ne sont pas claires au sein du FdG et que le PC n’a pas tiré les leçons catastrophiques de sa participation au gouvernement Jospin qui a privatisé à outrance et entériné tous les traités européens en compagnie de MGB et de JLM…

    Cordialement
    Albert

  6. le 31 mai 2012 à 16:34 enzo d'aviolo écrit:

    je ne peux que plussoyer à ton inquiétude et au constat implacable de la décadence du PC lorsqu’il quitte ses idéaux pour gouverner à l’opposé de ce qu’il préconise.
    Mais comme tu le sais en politique, seuls les résultats électoraux ont du poids et comptent, aussi si celui des législatives est de la même veine que celui des présidentielles, tu verras que la direction du PC tiendra la ligne qu’elle s’est fixée avec le Front de Gauche, l’avenir lui semblera alors plein d’éclaircies pour de futures victoires électorales.
    J’ajoute que si en Grèce Syriza gagnait, ce serait l’espoir ultime et concret pour ne pas être contraint de renier ses convictions pour quelques strapontins ministériels, preuve que ces idéaux défendus n’ont rien d’utopistes.
    comme le dit Méluche, l’histoire lui donnera raison. ;)

  7. le 6 juin 2012 à 8:29 enzo d'aviolo écrit:

    Levavasseur, va jouer ailleurs, je te l’ai déjà écrit, tu perds ton temps.
    ni communiste, ni révolutionnaire, juste socialiste, ce qui n’a rien de contradictoire avec la jouissance des plaisirs de la vie et ne m’empêche nullement d’avoir envie de plus de solidarité et de partage avec mon prochain, tout ce qu’un réactionnaire capitaliste ne peut pas comprendre.

  8. le 6 juin 2012 à 16:52 enzo d'aviolo écrit:

    bah oui, je suis chez moi, j’fais ce que j’veux, c’est con hein?

  9. le 7 juin 2012 à 9:53 enzo d'aviolo écrit:

    en effet, le socialisme ce n’est pas du laxisme, on n’est pas contraint de supporter les nuisances quand on est chez soi.

Laisser un commentaire

NON A GILBERT ANNETTE |
Nantes Démocrate 2008 |
saharalibre75 |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | romaindesforges
| LGP 2008
| Municipales Trévoux 2008