Les sondages….à part ça?

Il est terrifiant de constater à quel point toute la stratégie politique de l’ensemble des candidats à l’élection présidentielle ne réponds qu’à un seul fait, l’évolution des courbes de sondages.

Un seul ne calque pas sa stratégie sur cette nébuleuse, Mélenchon. Il trace son chemin, explique son programme, fait des propositions et essaie de convaincre en faisant fi du score aléatoire que les instituts veulent bien lui annoncer.

Comme il est forte progression, il est consternant de voir le P(s), les écolos, l’extrême gauche ou Sarkozy établir leur stratégie en fonction de sa nouvelle position supposée. On le cajole par intérêt d’un côté, on le rabroue de l’autre, on a le cul entre deux chaises comme toujours chez (s)ocialistes, bref on calque sa communication sur le dictat informatif des instituts de sondage. Navrant!

Quand va-t-on comprendre que le peuple n’est une masse uniforme de benêts dont le seul objectif consisterait à s’intéresser au PMU électoral, comme le qualifie Mélenchon, et qu’il souhaite voter en connaissance de cause des mesures que chaque candidat propose pour son avenir?

Les sondages….à part ça? dans politique

Le jeu actuel consiste à en dire le moins possible, à éviter de montrer que de l’UMP à EELV les choix sont peu ou prou les mêmes, à savoir une austérité plus ou moins sévère, le petit jeu consistant à remplir l’espace politique à coup de pourcentages bien aidé en cela par un monde journalistique avide du vote estimé de la star ‘Ac des sondages.

Parmi ses très nombreuses propositions, le Front de gauche envisage de changer de république, il me semble désormais vital que parmi les travaux d’une future assemblée constituante, et quel que soit le modèle électoral retenu, certains portent sur les limites à donner au système des sondages, système qui empêche de réfléchir, empêche de s’interroger et entraine le débat vers le plus petit dénominateur commun à l’intelligence, celui du simple jeu de hasard politique.

Interdire les sondages dans les 3 derniers mois d’une élection me semble une piste, comme celle qui consisterait à exiger une transparence totale sur les méthodes employées par les sondeurs.

Pour cela une seule solution, permettre un véritable changement, rompre avec le ronron habituel de l’Ump(s) pour permettre au peuple une expression consentie librement en connaissance de cause. Seule le vote du Front de Gauche peut permettre à l’intelligence populaire d’être prise en considération. Agissons.

Publié dans : politique |le 29 mars, 2012 |Pas de Commentaires »

Vous pouvez laisser une réponse.

Laisser un commentaire

NON A GILBERT ANNETTE |
Nantes Démocrate 2008 |
saharalibre75 |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | romaindesforges
| LGP 2008
| Municipales Trévoux 2008