Archive pour mars, 2012

Les sondages….à part ça?

Il est terrifiant de constater à quel point toute la stratégie politique de l’ensemble des candidats à l’élection présidentielle ne réponds qu’à un seul fait, l’évolution des courbes de sondages.

Un seul ne calque pas sa stratégie sur cette nébuleuse, Mélenchon. Il trace son chemin, explique son programme, fait des propositions et essaie de convaincre en faisant fi du score aléatoire que les instituts veulent bien lui annoncer.

Comme il est forte progression, il est consternant de voir le P(s), les écolos, l’extrême gauche ou Sarkozy établir leur stratégie en fonction de sa nouvelle position supposée. On le cajole par intérêt d’un côté, on le rabroue de l’autre, on a le cul entre deux chaises comme toujours chez (s)ocialistes, bref on calque sa communication sur le dictat informatif des instituts de sondage. Navrant!

Quand va-t-on comprendre que le peuple n’est une masse uniforme de benêts dont le seul objectif consisterait à s’intéresser au PMU électoral, comme le qualifie Mélenchon, et qu’il souhaite voter en connaissance de cause des mesures que chaque candidat propose pour son avenir?

Les sondages….à part ça? dans politique

Le jeu actuel consiste à en dire le moins possible, à éviter de montrer que de l’UMP à EELV les choix sont peu ou prou les mêmes, à savoir une austérité plus ou moins sévère, le petit jeu consistant à remplir l’espace politique à coup de pourcentages bien aidé en cela par un monde journalistique avide du vote estimé de la star ‘Ac des sondages.

Parmi ses très nombreuses propositions, le Front de gauche envisage de changer de république, il me semble désormais vital que parmi les travaux d’une future assemblée constituante, et quel que soit le modèle électoral retenu, certains portent sur les limites à donner au système des sondages, système qui empêche de réfléchir, empêche de s’interroger et entraine le débat vers le plus petit dénominateur commun à l’intelligence, celui du simple jeu de hasard politique.

Interdire les sondages dans les 3 derniers mois d’une élection me semble une piste, comme celle qui consisterait à exiger une transparence totale sur les méthodes employées par les sondeurs.

Pour cela une seule solution, permettre un véritable changement, rompre avec le ronron habituel de l’Ump(s) pour permettre au peuple une expression consentie librement en connaissance de cause. Seule le vote du Front de Gauche peut permettre à l’intelligence populaire d’être prise en considération. Agissons.

Publié dans:politique |on 29 mars, 2012 |Pas de commentaires »

Ce gauchiste qui s’ignore…..tous les 5 ans!

Il nous avait déjà fait le coup en 2007 à la fois en citant Jaurès puis en voulant s’accaparer Guy Moquet au début de sa présidence. Sarkozy n’étant jamais à court d’idée en terme de communication pour embrouiller les débats d’idées, le voici désormais après 5 ans de pouvoir conservateur pour le peuple et émancipateur pour les plus riches, qu’il nous refait le coup en prenant à son compte l’idée du Front de Gauche de poursuivre les déserteurs fiscaux à la mode des Etats-Unis en proposant de rattraper ce qu’il nomme les exilés fiscaux.

Certes, voire les propositions du Front de Gauche mise au cœur du débat public donne une force de crédibilité à son projet et de la cohérence qui peuvent lui servir, mais ce pillage intéressé et mensonger contribue aussi à noyer, à diluer des propositions précises dans un gloubi boulga indigeste qui fera perdre la cohérence d’ensemble du programme du Front de Gauche.

Ce gauchiste qui s'ignore.....tous les 5 ans! dans politique

C’est pourquoi le devoir d’explication reste d’actualité à l’heure où Sarkozy tape tout azimut sur la recherche de boucs émissaires responsables de la crise actuelle, continue à opposer les uns aux autres, avec pour dernière trouvaille celle des exilés fiscaux.

Car si le front de gauche veut aller chercher de l’argent envers ces évadés fiscaux, ce n’est surement pas pour les stigmatiser comme Sarkozy cherche à le faire pour mieux noyer le poisson de l’inconséquence de son projet global, mais bien pour construire un modèle égalitaire de solidarité et de redistribution des richesses, pour démontrer que le patriotisme ne se limite pas au chant de la marseillaise ou au dépôt de fleurs sur la tombe du soldat inconnu, mais bien que la participation de chacun à hauteur de ses revenus, quel que soit son statut, doit contribuer à l’effort commun pour le développement d’une société plus juste et plus égalitaire où la pauvreté ne devrait même pas avoir le droit de citer dans un pays riche comme la France.

Après l’idée de vouloir faire tomber l’espace Shengen (et ce pour des raisons purement xénophobes) en rompant les accords qu’il a lui-même défendu, lui qui a joué au toutou de Merkel pendant 5 ans en ratifiant tous les traités et en volant l’avis du peuple refusant le traité constitutionnel européen de 2005, le voilà qui se pose en percepteurs de l’évasion fiscale des plus aisés qu’il contribué à enrichir un peu plus depuis 5 ans.

Décidément, plus c’est gros plus ça ose tout, en espérant que ce genre de mensonge d’Etat ne soit pas gobé tout cru par ceux qui n’ont pas intérêt à un second mandat, je veux bien sûr parler des salariés de ce pays.

Publié dans:politique |on 14 mars, 2012 |Pas de commentaires »

NON A GILBERT ANNETTE |
Nantes Démocrate 2008 |
saharalibre75 |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | romaindesforges
| LGP 2008
| Municipales Trévoux 2008