Gare au Figaro !

Wauquiez fait de la provocation à tendance lepéniste pour racoler les voix du front national en stigmatisant les plus démunis de ce pays, les bénéficiaires du RSA, il fallait donc que dans le même mouvement, le Figaro remette un peu d’huile sur le feu en confiant à Opinion Way la responsabilité d’interroger un panel sur les propositions idiotes du sieur Wauquiez, c’est une habitude maison.

Que le Figaro veuille sustenter les esprits étroits de son électorat habituel, quoi de plus normal ! Mais qu’à travers un sondage bidon effectué par téléphone, donc qui ne tient que sur la confiance accordée à celui que l’on appelle quand il se déclare de telle ou telle obédience politique sans aucune vérification, laisse entendre que les deux tiers (66%) de l’électorat de l’autre gauche (*) seraient favorables au conditionnement aux travaux forcés (donc gratuits) pour le versement du RSA, est d’une malhonnêteté et d’un cynisme qui correspond bien à l’air du temps médiatique actuel, où n’importe quelle information erronée est reprise en boucle par des rédactions et des journalistes d’écran à défaut d’être de terrain, sans aucune vérification ni même une investigation, lourde mission dont nombre d’entre eux est incapable, souvent à leur corps défendant.

Gare au Figaro ! dans politique sondage_bidon-0dcea

L’incohérence totale de ce sondage, parfaitement au niveau de l’intelligence politique de Wauquiez, transpire dans le résultat accordé aux sondés d’obédience écologiste lors qu’on leur demande de si les bénéficiaires du RSA devraient se voir imposer une contrepartie au bénéfice de ce dernier. Or là, ils ne sont qu’un gros tiers (38%) à répondre par l’affirmative.

En clair un écologiste, pourtant souvent libéral, aurait une conscience sociale plus développée qu’un sympathisant de la gauche du P(s) pour constater que le bénéficiaire du RSA n’est qu’une victime du système capitaliste, un pauvre à qui on ne peut assurer un emploi digne, et non un profiteur fainéant qui refuse de trouver du travail. Ridicule.

Mais pire encore, les mêmes écologistes, affublés de 38% à la question précédemment développée, passent à 49% lorsqu’on entre dans la précision sur la contrepartie qui serait 5 heures de travail social forcé gratuit par semaine au sein d’une collectivité.

Quelle conclusion en tirer ? Aucune, cela n’a aucun sens et démontre simplement que ce sondage est bidonné, manipulé, sans cohérence, ce à quoi Opinion Way et son commanditaire préférentiel le Figaro nous habitue plus que souvent.

Stigmatisez, il en restera toujours quelque chose pourrait-on dire, la reprise d’informations inutiles, fausses et tout le travail de fond mené par nombre de média continuent de faire le lit du Front National, ce qui n’empêchera pas les mêmes de venir pleurer, s’offusquer, se lamenter lorsqu’ils auront porté ces nationalistes antirépublicains au pouvoir.

Il est vraiment temps de réformer le système médiatique et de rendre aux journalistes leur liberté face aux capitalistes qui les manipulent.

(*) Dans le langage figaresque, l’autre gauche, ou la gauche du P(s), se nomme « extrême gauche », c’est plus flippant pour le lecteur, ça le conforte dans sa position droitière…

Publié dans : politique |le 13 mai, 2011 |4 Commentaires »

Vous pouvez laisser une réponse.

4 Commentaires Commenter.

  1. le 14 mai 2011 à 11:58 Bruno écrit:

    Laurent, c’est surtout consternant que le « monde ouvrier » – qui dénie ce terme depuis qu’ils ont été parqués dans un bureau derrière un écran d’ordinateur (mais en fait, quelle différence entre le prolétariat de Germinal et les assistantes d’aujourd’hui ? Peut-être seulement des mains moins salies) – tombe encore dans le panneau.

    Reste plus qu’à « notre Carlita » de pondre à l’automne, et l’affaire sera entendue !

    Désolation morale et intellectuelle.

    Bruno

  2. le 15 mai 2011 à 16:37 enzo d'aviolo écrit:

    je ne crois pas que le salariat tombe tant que ça dans le panneau Bruno, en tout cas beaucoup moins que ce que l’on essaie de leur faire dire, figaro en tête.

  3. le 13 juillet 2011 à 15:41 Seb écrit:

    Personnellement je coute 34 K euro/ans à mon employeur au bout du compte il me reste à peine 10 K en retirant tout ce que l’on me pompe, ce qui représente quand même 1/3 de ce que je coutera mon entreprise. Donc proportionnellement je travaille gratuitement 306 heures et il m’en est payé 153.

    Redonner le lien travail argent ne me semble pas une mauvaise idée.Et 5 heures ne me semble pas un nombre d’heures insurmontable.Le chômage est un piège!!!! Comment arriver à avoir envie de se lever le matin quand cela fait des années que l’on ne fait rien.( le RSA ce sont des personnes en fin de droit pas des gens qui ont arrêté de travaillé il y a 15 jours)Comment un enfant qui a toujours vu ses parents glander aura un jour envie de travailler.Je ne généralise pas tous les chômeur ne sont pas fainéant, il y en à pour qui le chômage est une roue de secours mais il retrouve rapidement du travail ceux là.

    Un amis électricien au chômage m’as dis,une fois: » je vais pas aller bosser pour 1500 euro par moi t’es fou », il préférait rester au chômage .Je lui ait dis : »fait autoentrepreneur », il m’as répondu mais moi quand je rentre chez moi je veux être tranquille.

    Régulièrement j’entends mon beau-frère me dire quand il a picolé plus que raison: »je vais pas aller travailler pour ces fainéants de chômeurs !!j’ai droit à 2 ans je vais en profiter « .Me dire ça a moi qui travaille en 3X8.

    Depuis 6 ans mon entreprise tente de trouver un remplaçant à mon collègue partis en retraite, j’ai vu passer au moins une centaines de personnes et personne ne l’as remplacé à ce jour.Pourtant il y a toujours des chômeurs.

    Notre système social à une limite qui sera atteinte quand les chômeurs et les retraités seront plus nombreux que les actifs.

  4. le 28 juillet 2011 à 16:06 enzo d'aviolo écrit:

    « Stigmatisez, il en restera toujours quelque chose pourrait-on dire »

    c’est ce que j’écrivais dans l’article et c’est ce que tu confirmes par ton propos.
    En quoi stigmatiser les supposés fainéants de chômeur ou RSAiste améliorera ta propre condition? contrairement à ce que tu dis, tu ne travaille pas gratuitement, tu participes à l’effort de la société, celle qui permet à tes enfants d’aller à l’école, d’utiliser les routes, de bénéficier des soins gratuits (ou presque) etc etc….
    Alors que faire travailler gratuitement des chômeurs alors que le contrat social avec eux n’est pas respecté, à savoir l’obligation de donner du travail à chacun.
    les RSA supposés se complaire dans 400 euros/mois, c’est de la foutaise, qui peut vivre dignement avec ça quand on sait qu’il est déjà bien difficile de faire autre chose que survivre avec un smic!
    ouvre les yeux Seb, on te manipule en t’opposant à ceux qui sont encore plus en difficulté que toi, et ce dans l’intérêt des capitalistes au pouvoir.

Laisser un commentaire

NON A GILBERT ANNETTE |
Nantes Démocrate 2008 |
saharalibre75 |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | romaindesforges
| LGP 2008
| Municipales Trévoux 2008