Archive pour février, 2011

la médiacratie continue sa propagande

Pendant que les peuples arabes se libèrent du joug de leurs bourreaux en nous démontrant un courage et une leçon admirable en faveur de la liberté, les médias poursuivent leur propagande pour poursuivre leur domination sur le plus grand nombre.
« Vive la Libye et son indépendance! Kadhafi est confronté à une guerre civile » déclarait Hugo Chavez, ce qui n’empêcha pas tf1.fr de titrer « Chavez prend la défense de Kadhafi ».
Après avoir fait courir la rumeur selon laquelle Kadhafi aurait fuit son pays vers le Vénézuela, obligeant ce dernier à démentir ce mensonge visant une nouvelle fois à discréditer la démocratie vénézuelienne qui dérange tous les libéraux de ce monde, voilà qu’il s’agit de traduire d’une phrase sibylline comme un acte de soutien à l’un des pires dictateurs de la planète.
Tout le travail de ces journalistes peu scrupuleux consiste à reprendre en boucle les messages de propagande de la droite vénézuelienne qui contrôle 90% des médias du pays, puis à rebalancer l’ensemble sans vérification des sources, pour bien ancrer l’idée qu’un démocrate révolutionnaire de gauche, élu par les urnes depuis 10 ans, et ce malgré un coup d’Etat manqué contre lui fomenté par les Etats-Unis en 2002, ne pouvait qu’être l’ami des dictateurs de la planète.
A l’heure où les leçons de déontologie journalistique sont données par ceux qui contestent les
condamnations de la justice, il serait temps que les rédactions Umpistes s’achètent un miroir permanent pour constater à quel point la défiguration de l’information est leur hobby favori.

Publié dans:politique |on 25 février, 2011 |Pas de commentaires »

Révolution populaire, l’ennemie des libéraux…

Le formidable mouvement de libération des consciences et des individus qui se produit actuellement dans les pays arabes, un véritable exemple pour nos démocraties molles totalement engoncées dans un modèle libéral castrateur, est aussi une source d’instabilité et d’incertitude sur l’avenir des équilibres figés souhaités par le libéralisme dominant dans les pays dits développés.

Chacun sait d’abord à quel point nos pays européens, notamment, profitent des ressources des sous-sols des pays arabes, raison essentielle de la satisfaction de pouvoir traiter avec des dictateurs qui musèlent leur peuple et ont ainsi permis 50 ans de stabilité en matière de pillage des ressources naturelles depuis les guerres d’indépendance. A part la caste au pouvoir dans chacun de ces pays, les peuples n’ont jamais vu le moindre bénéfice dans leur quotidien de ces exploitations de richesses.

Cette incertitude qui pèse sur l’avenir de ces désormais démocraties en construction peut remettre totalement en cause les hégémonies capitalistiques actuelles, un meilleur partage des richesses n’étant pas souhaité par ceux qui se sont gavés pendant des décennies.

Révolution populaire, l’ennemie des libéraux… dans politique sarkozy-ben-ali-alliot-marie-sarkostique-7

Mais l’autre danger pernicieux à moyen terme pour les chantres du libéralisme est plus structurel et pourrait remettre en cause les équilibres du partage des richesses dans nos propres pays développés.

En effet chacun sait que la lutte contre l’immigration, magrébine notamment, est d’une vaste hypocrisie aux fondements uniquement électoralistes tant cette main d’œuvre à bas prix sert les intérêts de pans entiers de l’économie tels la restauration, le bâtiment ou encore celui des infrastructures routières. C’est cette immigration souvent occulte qui contribue à tirer vers le bas les salaires, en France en particulier, nombreux étant les employeurs à vouloir exploiter au noir de la main d’œuvre pas chère. Cet afflux de main d’œuvre contribue aux tensions sur le marché du travail au bénéfice des capitalistes et a joué dans le basculement du partage de la création de richesse en faveur du capital ces 30 dernières années.

Or à terme, et c’est tout ce que l’on peut espérer pour ces peuples, maintenant que les richesses de certains pays ne seront plus accaparées par une petite caste au pouvoir, ils vont pouvoir se développer beaucoup plus vite qu’auparavant, nécessitant une main d’œuvre accrue et permettant, grâce aux libertés gagnées, aux peuples de travailler dignement dans leur pays sans avoir besoin de fuir leur misère quotidienne doublée d’une privation de liberté constante.

Cette chance qui s’ouvre pour les populations magrébines représente également une chance pour les salariés de nos pays développés qui vont pouvoir inverser le rapport de force avec le capital en devenant un outil de travail raréfié et donc plus à même d’imposer ses conditions salariales.

C’est l’un des fondements des inquiétudes de ceux qui prônent un libéralisme décomplexé, ils sont bien conscients des risques collatéraux engendrés par la libération des peuples dans des pays voisins. Voilà pourquoi tant de frilosité indécente s’affiche dans les discours gouvernementaux par ceux qui pendant si longtemps ont croqué dans la pomme financièrement juteuse de dictatures soutenues implicitement.

Notre avenir dépends donc de celui des pays magrébins et de tous les peuples qui en Afrique décideront de prendre leur destin en main, parfois au sacrifice de leur vie.

Nous devrions les soutenir de façon inconsidérée mais le cynisme des possédants n’est même pas capable de cette dignité là.

Publié dans:politique |on 22 février, 2011 |Pas de commentaires »

Totalement solidaire avec les magistrats!

Il était temps, grand temps ,que la magistrature dans son ensemble ne laisse pas les spécialistes de la politique du bouc émissaire, qui permet de racoler les voix de l’extrême droite, penser que les meurtres les plus horribles seraient le fait d’une profession excessivement laxiste, alors qu’on la laisse tomber depuis si longtemps pour une politique de petit comptable sans envergure et sans vision d’avenir pour le pays.

J’espère sincèrement que la grève qui se développe fortement dans les métiers de la justice en réactions aux propos insensés et récurrents du chefaillon qui nous gouverne, toujours prompt à faire de la politique spectacle sous le coup de l’émotion en se servant des pires faits divers pour servir les bas instincts répressifs qui lui permettent de racler les fonds électoraux les plus primaires, perdurera au point de jeter le trouble dans l’opinion sur les objectifs recherchés par le pouvoir en place.

Il faut avoir une sacré dose de vilénie intellectuelle pour oser chercher des coupables dans une profession que l’on délaisse depuis si longtemps, alors que les responsabilités indirectes des meurtres produits par les multi récidivistes trouvent leur fondement dans les choix politiques de l’Etat qui cherche aujourd’hui des coupables pour cacher ses propres incuries.

Combien de dossiers qui s’entassent par manque de moyens pour les traiter, combien de personnels manquant pour contrôler les fins de peine nécessitant un suivi médical individuel ?

Au lieu de cela, il est tellement plus facile de prôner la répression en promulguant une loi de plus qui n’apportera aucune solution autre qu’un durcissement de l’emprisonnement, engorgeant un peu plus les prisons, mais ne réglant en aucune façon la réinsertion en fin de peine.

La justice républicaine, si républicaine, représentante des droits des individus dans notre société démocratique, qui nous permet de vivre ensemble, mérite-t-elle à ce point si peu de considération ? Doit-elle, elle aussi, subir le cantonnement du raisonnement libéral dans une politique du chiffre qui réduit toujours plus les moyens alors que la société, toujours plus violente par l’exclusion qu’elle produit, voit la délinquance croitre sans cesse ?

Totalement solidaire avec les magistrats! dans politique sarkozy-justice-psychiatrie

Le combat des magistrats est celui du respect du travail de ceux qui défendent au mieux les valeurs de l’homme, en faisant fi des considérations économiques, voilà pourquoi il devient la cible de ceux pour qui la philanthropie n’est pas une valeur qui compte. Laisser croire que les magistrats n’auraient que pour objectif de préserver leurs privilèges (on voudrait bien connaitre lesquels ?), alors que leur rôle consiste justement à protéger la société contre ses tendances répressives primaires qui concentrent les haines pour mieux les accentuer dans un engrenage sans fin, est tout sauf un raisonnement honnête et désinteressé oeuvrant pour le bien commun.

Le combat des magistrats est le nôtre, celui d’une société basée sur le respect de l’autre et non sur celle d’une accusation perpétuelle où il faudrait trouver le coupable que l’on a contribué à démunir. Quand on veut tuer son chien on dit qu’il a la rage. C’est exactement la politique menée actuellement par la Sarkozie envers la justice.

Un juste retour de bâton (nier) envers ceux qui jouent avec le feu de l’émotion immédiate ne serait pas pour me déplaire…

Publié dans:politique |on 7 février, 2011 |Pas de commentaires »

Copé ouvre la boite à idée en 2011

C’est ce que j’ai entendu ce matin à la radio dans un large sourire, voilà une grande nouvelle ! Après avoir souhaité augmenter la durée du travail et revenir sur les 35 heures, le voilà qui envisage d’augmenter la TVA l’un des impôts pourtant les plus injustes.

Jean-François « langue de bois » Copé a visiblement des idées révolutionnaire en cette nouvelle année, il bouscule vraiment les marottes libérales habituelles, mais ne serait-ce pas la boite à con qu’il aurait décidé d’ouvrir ?

Copé ouvre la boite à idée en 2011 dans politique carte-de-con-8a77b

Publié dans:politique |on 1 février, 2011 |3 Commentaires »

NON A GILBERT ANNETTE |
Nantes Démocrate 2008 |
saharalibre75 |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | romaindesforges
| LGP 2008
| Municipales Trévoux 2008