Propaganda

Je sens bien monter jour après jour la méthode de la peur préalable et nécessaire à la politique de rigueur budgétaire chère à nos dirigeants libéraux nationaux, européens et mondiaux tel ce grand (socialiste) Strauss Kahn, directeur du FMI.

Voilà que la France pourrait craindre quant au paiement de ses fonctionnaires dixit Jean Arthuis et un pseudo rapport de la commission des finances du Sénat, qui laisse entendre qu’iI manquerait 900 000 €uros à l’Etat pour boucler le budget, dites donc !! Et forcément la seule et immédiate conséquence sur un budget d’environ 400 000 millions d’Euros (soit un problème représentant 0,2% du budget) serait le paiement de ces fainéants de fonctionnaires….

Bon en fait, rassurons les, il parait que la France peut emprunter, même que finalement il ne serait même pas nécessaire d’emprunter puisqu’il ne s’agirait que d’un jeu d’écriture lié à une prévision budgétaire moins juste que prévue (n’est-ce pas là le principe même d’une prévision que de ne pas être juste?) avec des lignes budgétaires qui en compenseraient d’autres !

Propaganda dans politique 492310-propaganda_large

Mais alors que ce genre de cas de figure est coutumier dans toute gestion budgétaire et ne mérite aucune communication spécifique, quel est le but de ce type d’information reprise en cœur par les médias qui mentent ?

Il est deux types : tout d’abord décrédibiliser et stigmatiser un peu plus ces fonctionnaires qui coutent chers afin que chacun s’en rende bien compte en cette période difficile pour tout le monde (diviser pour mieux régner, la méthode est éprouvée), et ensuite préparer en douceur l’opinion à devoir de plus en plus se serrer la ceinture (on n’a pas le choix ma pauv’ mâme Chabot!), à l’image de ce que l’on a fait subir aux Grecs et que l’on s’apprête à faire subir aux Irlandais et Portugais.

Rien n’est innocent et tout est orchestré en cette forte période de lutte de classes. Banques, agence de notations, financiers, détenteurs de capitaux en tout genre et leurs représentations politiques et médiatiques ne nous épargneront rien. Soyons vigilants car la France est bien plus riche que ce que l’on essaie de nous faire croire à grand coups de propagande médiatique.

Publié dans : politique |le 26 novembre, 2010 |5 Commentaires »

Vous pouvez laisser une réponse.

5 Commentaires Commenter.

  1. le 28 novembre 2010 à 9:54 fmds21 écrit:

    Nous n’avons pas une réelle conscience de l’importance, de l’impact, du conditionnement sur nos concitoyens de la propagande néolibérale distillée en permanence dans les médias par les tenants de la pensée unique. Les représentants de la gôôôche responsables sont à l’unisson, des amis du directeur du FMI à d’autres ténors libéraux du PS sans oublier l’ineffable directeur du Nouvel Observateur, ils font entendre le même discours et parfois en rajoute ! ! ! Si la gauche (la vraie) a une tâche à accomplir ce sera de rétablir la pluralité et l’indépendance des médias pour avoir une information plurielle et contradictoire. Celle que nous avons actuellement n’exerce plus son rôle de contre pouvoir et n’a rien à envier à celle des régimes totalitaires.
    Oui la France est riche, son peuple par contre s’affaiblit. Il perd son esprit révolutionnaire, sa capacité à relever le gant pour défendre les valeurs fondamentales de notre République. Pour paraphraser La Boétie «Ils ne sont grands que parce que nous sommes à genou.», si les néolibéraux sont aussi forts c’est que nous le voulons bien, que nous le valons bien, intellectuellement nous acceptons cette terrible récession voila l’insupportable. Dire que nous faisons moins bien que la Bolivie ! Debout citoyens. Alain

  2. le 30 novembre 2010 à 17:13 Bruno écrit:

    Espérons que la prochaine occasion sera la bonne.

    Après un Mai 68 pitoyable (les syndicats béni-oui-oui qui signent un grand n’importe quoi lors des accords de Grenelle – tiens, déjà Grenelle) et une révolution socialo-lang-de-putiste avortée bien trop rapidement en 1981 (avec une point d’orgue, ce mythe de la retraite à 60 ans alors que l’âge légal n’a jamais été bougé par ces ‘excellents’ [copyright Coluche] révolutionnaires de palais), j’ose espérer que le peuple ne s’est pas définitivement trop appauvri intellectuellement pour oser une réaction, une vraie !

    Mais là, je doute … Et c’est pourtant la seule solution

    Bruno

  3. le 1 décembre 2010 à 15:53 Sophie écrit:

    Bien vu, Enzo. Et as-tu remarqué également, en pleine période de contestation de la réforme des retraites, comme les journaux télévisés nous ont rebattu les oreilles avec des sujets sur l’allongement soi-disant faramineux de la durée de la vie, avec dans cinquante ans des flopées de centenaires à ne plus savoir qu’en faire… Marre de ces médias-propagande. On est un certain nombre à ne pas être dupes. Mais tous les autres ?…

  4. le 1 décembre 2010 à 18:29 enzo d'aviolo écrit:

    ah oui ça tu as raison, le coup de la durée de vie qui a augmenté, c’était le seul argument des médias suiveurs pour faire passer la pilule. Sauf que la durée de vie en bonne santé (autre stat INSEE beaucoup plus parlante), celle-là on n’en parle pas et elle n’est pas bien fameuse….

  5. le 6 décembre 2010 à 23:23 sunday special écrit:

    oui nous sommes conditionnés

Laisser un commentaire

NON A GILBERT ANNETTE |
Nantes Démocrate 2008 |
saharalibre75 |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | romaindesforges
| LGP 2008
| Municipales Trévoux 2008