Et ça se dit « Socialiste »…

- Suppression des 13e et 14e mois de salaire des fonctionnaires, compensée par une prime annuelle de 1.000 euros pour les salaires de moins de 3.000 euros brut (vous êtes trop bon monseigneur libéral).

- Suppression des 13e et 14e mois de pension pour les retraités du public et du privé, compensée par une prime annuelle de 800 euros pour les retraites de moins de 2.500 euros. (ça leur fait une belle jambe).

- Baisse des investissements publics.

- Réduction des dépenses de fonctionnement de l’Etat.

- Nouvelle hausse de deux points du principal taux de TVA, de 21% à 23% (pour les autres, de 5% à 5,5% et de 10% à 11%).

- Nouvelle hausse des taxes spéciales sur la consommation, alcool, tabac, carburants.

- Recul de cinq ans, à 65 ans, de l’âge légal de départ en retraite pour les femmes, d’ici 2013.

- Allongement de la durée de cotisations à 40 annuités contre 37 d’ici 2015.

- Instauration d’un âge minimum de départ à la retraite, à 60 ans.

- Parmi les mesures dites « pour sauver la Grèce », sont également prévues des mesures visant à renforcer la flexibilité du marché du travail, faciliter les licenciements et ouvrir à la concurrence une série de professions protégées. 

Et ça se dit « Socialiste »… dans politique

Bienvenus dans un monde libéral où :

- Les pauvres paient pour subvenir aux spéculations des riches ;

- Le président de l’Internationale Socialiste, ce cher Papandréou, a le parfait profil pour intégrer le gouvernement Sarkozy ;

- Les socialistes français vont voter main dans la main le plan de financement de la Grèce qui va l’étrangler un peu plus à petit feu, dans la satisfaction générale ;

- Tous les acquis sociaux gagnés depuis plusieurs décennies de lutte partent en fumée pour quelques dollars de plus….au nom du bien-être généralisé futur de tous bien entendu……

- La croissance va de paire avec la baisse du bien-être du plus grand nombre…

- où on nous prend clairement pour des neuneus de compétition en nous expliquant, comme pour les retraites, qu’une unique voix est possible.

Publié dans : politique |le 4 mai, 2010 |8 Commentaires »

Vous pouvez laisser une réponse.

8 Commentaires Commenter.

  1. le 4 mai 2010 à 17:45 brigetoun écrit:

    pas certaine que la photo soit la bonne – lui ne peut rien faire, sauf à repasser la main à ses prédécesseurs ce qui n’arrangerait certainement pas les choses du peuple grec (et gueuler en exigeant des allemands qu’ils paient les réparations attendues depuis si longtemps, mais conte-productif, il est face aux loups)

  2. le 4 mai 2010 à 18:10 enzo d'aviolo écrit:

    Comment ça Brigitte? un 1er ministre ne peut rien faire??? vraiment magnifique ce système….
    Je crois que surtout ça arrange tout le monde quand c’est toujours les autres…
    Au fait, pour info, le taux d’endettement de la Grèce est bien inférieur à celui des plus grosses puissances, le tout c’est d’y croire… ;)

  3. le 5 mai 2010 à 14:34 lou passejaire écrit:

    depuis le « on y peut rien » de Jospin à Renault Vilvorde … je pense qu’effectivement , un premier ministre « socialiste » « ne peut rien faire » … surement une forme de blocage psychologique …

  4. le 5 mai 2010 à 18:27 enzo d'aviolo écrit:

    :) :) :)
    ça manque de psy au P(s)?

  5. le 6 mai 2010 à 12:31 fmds21 écrit:

    Un premier ministre dit socialiste, un socialiste ne peut rien faire, s’il ne veut pas changer le système libéral. Ne nous faisons aucune illusions les libéraux font semblant de sauver la Grèce de ce fait ils sauvent les banques pas le peuple grec a qui ils présentent la facture. ils espèrent également que l’exemple grec serve pour tous les autres pays européens. Les socialistes français acquisècent. Et comble des combles ils vont nous demander d’élire un Papandréou français, pire que le modèle. La pub médiatique a déjà commencé. Alain

  6. le 6 mai 2010 à 14:08 enzo d'aviolo écrit:

    eh oui Alain….UMP(s)….

  7. le 7 mai 2010 à 9:46 lou passejaire écrit:

    et on y est …
    avant hier :
    « Les niveaux des déficits publics sont à un niveau préoccupant », a déclaré Olli Rehn ( commissaire européen aux Affaires économiques et monétaires ) lors d’une conférence de presse.

    « Tous les Etats membres de l’UE devront prendre des mesures concrètes et intensifier leurs efforts (d’assainissement des finances publiques) », a-t-il ajouté.

    hier soir :
    «Les dépenses de fonctionnement courant de l’Etat diminueront de 10% en 3 ans, avec une baisse de 5% dès 2011»

    bingo … ça vire pénible d’avoir raison …

  8. le 7 mai 2010 à 11:20 enzo d'aviolo écrit:

    c’était gros comme une maison, il fallait juste trouver la bonne excuse grecque pour mettre en œuvre l’austérité généralisée.
    A lire ceci, pour avoir confirmation que si on nous dit être dans la mouise, c’est bien par intérêt, d’autres solutions simples existants…comme pour les retraites:
    http://www.monde-diplomatique.fr/2010/05/LORDON/19137

Laisser un commentaire

NON A GILBERT ANNETTE |
Nantes Démocrate 2008 |
saharalibre75 |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | romaindesforges
| LGP 2008
| Municipales Trévoux 2008