Les Lucky Luke de la pensée

Le ministre de l’Intérieur a mis en cause « les juges d’application des peines qui ont pris la décision de libération conditionnelle » du meurtrier présumé.

Le porte-parole de l’UMP, Frédéric Lefebvre, prône le recours à la « castration chimique » après ce meurtre d’une joggeuse près de Milly-la-Forêt (Essonne). « Ne doit-on pas enfin décider la mise en œuvre de la castration chimique pour ce type d’individu ? »

  Les Lucky Luke de la pensée dans politique dans politique    

Voici les derniers penseurs modernes, ceux qui dégainent plus vite pour commenter des faits que les faits eux-même.

Prendre du recul confine à l’erreur de communication pour ces suiveurs d’opinion, ces accusateurs de coupables désignés.

Car chez ces gens là, on dénonce, on incrimine, on accuse, on profère….sans connaître le dossier que même les enquêteurs cherchent encore à découvrir.

Jouer sur l’émotion, profiter des horreurs que la nature humaine peut produire, voilà le credo habituel de ces corbeaux de morne plaine politicienne toujours prêt à dévorer sur la place publique ce qui touche l’inconscient émotionnel porteur des mauvaises décisions prises dans la précipitation.

Ces deux chantres du Sarkozysme, sous-fifres d’un chef habitué à condamner avant que justice ne soit rendue, portent en eux le déni de réflexion, celle qui permet pourtant de mesurer, d’évaluer, d’écouter, pour décider mieux en s’appuyant sur ceux qui savent plus.

Hortepen et Lefebvre savent déjà eux, l’aubaine que constitue la mort de cette pauvre femme,…en matière électorale !

Publié dans : politique |le 1 octobre, 2009 |6 Commentaires »

Vous pouvez laisser une réponse.

6 Commentaires Commenter.

  1. le 2 octobre 2009 à 11:25 patrice trempil écrit:

    Heureusement, un phare de la pensée de gôche est venu relever le débat :
    Le député PS de Paris, Jean-Marie Le Guen, a estimé vendredi que la castration chimique pouvait être « tout à fait envisagée » pour prévenir les crimes sexuels mais dans « le cadre du volontariat » et en respectant le fait que « la médecine n’est pas un auxiliaire de justice ». (source : Le Parisien)

  2. le 2 octobre 2009 à 15:34 enzo d'aviolo écrit:

    C’est dommage que Le Guen ne connaisse pas la loi car la castration chimique existe déjà dans le cadre du volontariat!
    pauvre gauche…..ou quand le suivi libéral rejoint les lucky luke…

  3. le 4 octobre 2009 à 8:11 fmds21 écrit:

    Ils ne portent pas que le déni de réflexion, ils portent le déni de démocratie. Leur chef ne supporte aucun contre pouvoir surtout pas la justice c’est pourquoi chaque fois qu’il le peut il remet en cause les juges ; si ce n’est pas lui ce sont ses sous fifres. Personnes ne peut ignorer que les lois sont votées en cacade sans que les moyens pour les appliquer soient prévus. Dans notre pays la démocratie est en danger ayons le courage de le dénoncer haut et fort en réclamant la VIème République Démocratique et Sociale. Alain

  4. le 6 octobre 2009 à 12:12 Michel GROS écrit:

    Ils pensent ?

  5. le 6 octobre 2009 à 21:52 enzo d'aviolo écrit:

    ils essaient Michel, ils essaient….:)

  6. le 8 octobre 2009 à 7:13 Aurel écrit:

    En effet ce sont les deux lucky-luke de la pensée qui dérivent vers le populisme judicaire.

Laisser un commentaire

NON A GILBERT ANNETTE |
Nantes Démocrate 2008 |
saharalibre75 |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | romaindesforges
| LGP 2008
| Municipales Trévoux 2008