Besson, le grand pleutre…

Sa couleur tirerait plutôt vers le jaune, son idéologie vers le « national socialisme », ses convictions vers l’adaptation permanente tendance girouette sarkozyste !

Mais cet homme est dans notre société un homme qui a réussi, pensez donc il est ministre ! et pas n’importe quel ministère Mesdames Messieurs, celui de l’immigration, de l’intégration, de l’identité nationale et du développement solidaire. Rien que l’intitulé de ce ministère, c’est Besson incarné, une contradiction permanente , un leurre bien calculé qui vous explique en un titre que seront traités les expulsions les plus infâmes et la solidarité humaniste conjuguées ! le tout est d’y croire…

N’est-ce pas cet homme qui expliquait dans son livre « qu’en supprimant ou en restreignant fortement les principaux dispositifs de régularisation), Nicolas Sarkozy se prive des outils permettant une régularisation au fil de l’eau et évitant ainsi les régularisations de masse. En d’autres termes, Nicolas Sarkozy fabrique des sans-papiers, lui qui prétend lutter contre l’immigration clandestine »? A peine 2 ans plus tard, il coordonne la chasse à l’humain tentant de faire plaisir à la politique du chiffre du chef, sans considération humaniste comme il aime pourtant l’affirmer dans tous les médias.

Il n’y a pas pire que ce genre de personne capable sur des sujets de fond, et non sur un simple débat contradictoire de mesures techniques, mais bien sur l’idée même que l’on peut se faire d’une société humaine, de défendre aujourd’hui ce qui l’aurait offusqué la veille !

Besson est un schizophrène de la politique, ce genre de requin blanc de la grande bleue près à tout pour se nourrir de pouvoir et de l’impression d’exister politiquement, la triste réalité des actions menées étant accessoires à sa réussite ou à ses convictions passées.

Chacune des ses interventions publiques est un grand écart adducto incompatible, le mariage de la carpe et du lapin, en clair un scandaleux et inhumain mensonge d’Etat au pays des droits de l’homme.

Après avoir fermé Sangatte et jeté dans la nature 5000 personnes par jour en errance, qui bénéficiaient jusqu’à présent au moins d’une certaine assistance, Sarkozy utilise à dessein Besson pour faire le sale boulot à Calais, et donner l’impression que la France est ce pays où l’on combat les profiteurs de misère humaine, alors que son action se traduit comme une chasse à l’étranger visant à donner bonne conscience à tous ceux que la différence inquiète dans leur quotidien douillet d’une société qui dégueule de privilèges souvent tirés de l’exploitation des autres.

Tant qu’il y aura des Bessons, la misère humaine a de beaux jours devant elle.

Besson, le grand pleutre… dans politique Eric+Besson

Publié dans : politique |le 16 septembre, 2009 |6 Commentaires »

Vous pouvez laisser une réponse.

6 Commentaires Commenter.

  1. le 18 septembre 2009 à 16:55 monutopie écrit:

    Bonjour
    *
    S’il était le seul !
    Paraît que pour faire de la politique faut IMPERATIVEMENT savoir
    BIEN MENTIR !!
    *
    Mais vous avez raison
    il y a bien un grande CROISSANCE :
    celle de la MISERE !
    *
    Concitoyennement vôtre

    Dernière publication sur ENSEMBLE : ETE ?...Repos !

  2. le 18 septembre 2009 à 22:06 enzo d'aviolo écrit:

    Et dire que ce capo va mettre en application à Calais les conséquences de l’action de son chef en 2002 à Sangatte! dans 7 ans, il y aura certainement un autre Besson pour s’executer des basses besognes quand il faudra à nouveau faire bonne figure devant son électorat pour virer des clandestins dans une commune limitrophe! régulariser la misère, ça ne leur vient même pas à l’esprit, aveuglés qu’ils sont par leur haine nationaliste et electoraliste!

  3. le 21 septembre 2009 à 13:50 Michel GROS écrit:

    Laisse tomber, Enzo, tu te fatigues pour rien ! Il était rose (ceux qui était déjà très peu de chose) et il a choisi le grand bleu UMP. Fais comme moi, viens écarter tes doigts de pied sur la grande bleue.

  4. le 21 septembre 2009 à 18:07 enzo d'aviolo écrit:

    :)

  5. le 22 septembre 2009 à 0:17 charlec.charlery écrit:

    ce n’est certe pas ma tasse de the Mais j’ai appris en 47 ans passe en france qu’il n’y a rien de fait pour l’accueil des migrants Les freres ,les soeurs , les parents aident a passer le cap de l’integration aussi certain compatriote blanc font l’effort comme a sangate de palier ala misere humaine infliger a ces pauvres heres plumer par les passeurs et rejeter par les autres L’humanite est un mot français mais comment en faire preuve???

  6. le 22 septembre 2009 à 11:30 enzo d'aviolo écrit:

    bonne question charlec. ça fait longtemps que son sens est dévoyé.

Laisser un commentaire

NON A GILBERT ANNETTE |
Nantes Démocrate 2008 |
saharalibre75 |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | romaindesforges
| LGP 2008
| Municipales Trévoux 2008