Archive pour septembre, 2008

L’homme qui voulait moraliser la France

Ce type est le président de la cinquième puissance mondiale, explique à qui veux l’entendre depuis qu’il est éduqué dans les salons de Neuilly qu’il faut libérer l’entreprise à tout prix de toute solidarité par l’impôt, agit depuis qu’il est élu pour favoriser les plus riches avec son bouclier fiscal, et veut néanmoins moraliser les revenus financiers alors qu’il fait tout pour que l’Etat s’implique de moins en moins dans la sphère économique.

Pendant ce temps, il prévoit de financer la juste redistribution des bénéfices par les entreprises via des franchises fiscales financées par tous les citoyens, puis observe, complaisant des industriels tripatouilleurs, que l’inflation est désormais déguisée via le principe du « consommer moins au même prix » sans s’en offusquer, mais vous joue devant les représentants du monde le scénario du capitalisme protecteur, qui souffre de voir les plus faibles pâtir des dérives indécentes de vilains spéculateurs qui bénéficient pourtant sûrement du bouclier fiscal s’ils habitent en France.

Il n’y a pas pire moralisateur que celui qui s’assoie sur des principes qu’il promeut lui même.

L’homme qui voulait moraliser la France dans politique

Le même vous explique que le concept de laïcité est dépassé face au pape qui n’en demandait pas tant, et prône l’ouverture d’esprit au point d’impliquer la croyance chrétienne dans la vie publique, mais oublie que Benoît XVI engage une vaste campagne de durcissement des principes religieux au point de condamner, par exemple, le divorcé qui se remarie à rester à la porte des églises, signe d’un esprit de grande ouverture et de partage de la douleur humaine, expérience que Sarkozy n’a bien sûr pas vécue.

Ce type est prêt à vendre ses idéaux s’ils lui permettent de sortir par le haut en matière de communication. Sarko, c’est tout un concept de contradiction permanent en façade, mais une ligne dure dans la réalité, dans les faits, dans le quotidien pour ceux qui subissent ses décisions.

Il n’y a rien à attendre en matière de régulation de sa part, si tant est que la régulation puisse quoi que soit au système économique et philosophique complètement fou vers lequel nous ont menés les grands penseurs libéraux du siècle dernier, dont Sarkozy n’est que la pantin consentant.

Publié dans:politique |on 23 septembre, 2008 |10 Commentaires »

Une conception républicaine de la laïcité totalement manipulée….

Au regard de l’actualité récente et à venir en matière  religieuse, il est symptomatique de constater les orientations prises par ceux qui s’offusquent à la moindre incartade religieuse dans la sphère républicaine mais en aucune façon du barnum qui va débarquer sur le sol français avec la venue du pape.

Car comme le stigmatise à juste titre l’excellent Fontenelle sur son blog, la pensée unique qui a définitivement polluée la sphère médiatique est toujours prête à s’offusquer du moindre dérapage religieux dans les institutions de la république lorsqu’il s’agit de la religion musulmane, mais dès qu’une autre religion s’étends gracieusement dans les strates de la république avec le consentement éclairé des gardiens de celle-ci, les réticences deviennent de la complicité de remise en cause de la loi de 1905. L’affaire du tribunal qui aurait décalé son audience en raison du ramadan alors que ce fut démenti par le procureur général de la cour d’appel en est l’ultime exemple.

Car que s’est-il passé lorsque le Dalaï Lama est venue faire sa tournée triomphale sur le sol français, celle-ci fut ostentatoirement mise sur orbite par l’intelligentsia politique du pays, tout en ayant l’air de ne pas faire de politique en ne recevant pas ce représentant religieux tel un chef d’état mais en lui ouvrant pourtant les portes du Sénat, chaque responsable politique y allant de sa petite courbette de bienvenue devant les pagodes en cours de bénédiction, construites avec la complaisance forcée des autorités comme le rappelle intelligemment Mélenchon sur son blog.

Que va-t-il se passer lors de la venue du pape dans les prochains jours si ce n’est une débauche d’énergie médiatique pour épier les moindre faits et geste de la grandeur de ce chef politique, qui vous le verrez, sera reçu en grande pompe par le président de la république, lui qui est pourtant censé défendre la laïcité constitutionnelle républicaine mais qui dans le fond ne sera pas contre une certaine aide ou caution morale religieuse pour mettre de l’ordre « juste » dans une société dont le socle moral a trop été pollué à son goût par les idéologies humanistes laïques.

Sarkozy comme tous ces politiques de gauche qui ne manqueront de venir fayoter auprès de sa sainteté espérant quelques retombées électorales et louanges médiatiques pour leur ouverture d’esprit affichée, ne sont que les godillots volontairement complices d’une dérive autoritaire de la société observée par ailleurs et que le Pape vient conforter dans son intérêt sur le sol français en insufflant du religieux là où cela fait plus de 100 ans qu’il y est proscrit.

J’invite le plus grand nombre à se remémorer les premiers articles de la loi de 1905 et à la confronter avec les dépenses somptuaires et autres participations intellectuelles de l’Etat à l’occasion de la future venue du Pape, afin de mesurer à quel point la trahison des pères fondateurs de la république laïque qui a pourtant permis à la France de façon unique d’éviter tant de conflit et de garantir une stabilité de ses fondements pour les générations futures, est en train d’être remise en cause par la droite dure de ce pays.

Etre Laïque, c’est garantir l’indépendance totale du religieux avec l’Etat, c’est cantonner de manière formelle la religion à la sphère privée et ne jamais faire des représentants des religions des acteurs politiques reconnus par la république.

Ceux qui s’offusquent des immixtions musulmanes dans la sphère républicaine mais qui sont muets par ailleurs vis à vis des autres religions, ne sont pas des défenseurs de la laïcité, juste quelques racistes qui aiment se donner bonne conscience à moindre frais.

Publié dans:politique |on 8 septembre, 2008 |22 Commentaires »

Sarko bobo écolo

C’est la dernière trouvaille à venir de Sarko et sa bande !

Le riche, l’aisé, le CSP plus comme on le prononce à l’Insee, n’ayant pas naturellement la fibre écolo, plutôt que le contraindre à arrêter de polluer, aidons le plutôt à faire de sa maison le dernier lieu hi tech durable !

C’est ainsi qu’après le grenelle de l’environnement qui n’a changé en rien le  quotidien des citoyens (*) est en train de germer dans les esprits verdâtres du gouvernement, le principe d’un prêt à 0% pour l’amélioration écologique de l’habitat, ce qui réjouira immédiatement les 43% de locataire que compte le pays…

Sarko bobo écolo dans politique brainstorming-ps 

Qu’on se le dise, pour se faire rembourser des impôts il faut être soumis au bouclier fiscal et pour avoir droit au prêt à taux zéro, il faut avoir une maison, les moyens d’y investir et vouloir sauver la planète ! Ce n’est certes plus une surprise en Sarkosie mais une simple confirmation supplémentaire sur la classe visée par les mesures gouvernementales.

Cette nouvelle mascarade écologiste, qui va coûter la bagatelle d’un milliard d’euros, sera une fois de plus une somme perdue pour ceux qui en ont le plus besoin et un leurre médiatique pour inciter à une politique volontariste en matière écologique.

Attendez vous par contre à ce que les plus écolo des bobo s’emparent de cette mesure en rejoignant en 4×4 leur maison de campagne, cela leur permettra certainement de faire une plus value écologique à la revente….

(*) sauf le quotidien de ceux que le coût des taxes vertes plombent un peu plus au nom d’une écologie durable qui doit satisfaire intellectuellement ses créateurs mais affaiblit les plus démunis.

Publié dans:politique |on 2 septembre, 2008 |6 Commentaires »

NON A GILBERT ANNETTE |
Nantes Démocrate 2008 |
saharalibre75 |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | romaindesforges
| LGP 2008
| Municipales Trévoux 2008