Entre vol et survol, quelle différence !

Vous connaissez l’adage, « mieux vaut être riche et bien portant que fauché et mal foutu », et bien en Sarkozy il pourrait se traduire ainsi : « mieux vaut connaître Sarkozy avant, que d’essayer de le connaître après ».

Car voyez-vous dans notre république bling-bling, le bon coup de langue donné au chef au bon moment permet toujours d’absoudre le pire des délinquants financiers au point que les magouilles passées font les nouveaux riches de demain. C’est ce qui vient de se produire avec Bernard Tapie, délinquant financier pris la main dans le sac et que pourtant le pouvoir réhabilite en lui concoctant une juridiction adaptée à arbitrage favorable.

Tapie devrait toucher 50 millions d’euros pour service rendu de magouilles à la nation par la simple lècherie électorale judicieusement adressée à Sarkozy en son temps. En Sarkozie, le vol manifeste paie comme il se doit.

Par contre le survol n’est vraiment pas rentable pour celui qui n’a pas eu la bonne idée de se renseigner. C’est qu’on ne dérange pas les vacances du monarque sans y être autorisé, comme la presse nationale peut l’être quand il le faut.

C’est la triste expérience que viens de vivre un ULMiste qui risque de 15 à 45 000 euros d’amende et de 6 à 12 mois de prison pour survol de la résidence de vacances du couple Sarkozy. Malheureusement pour lui, le pauvre bougre ne connaissait pas Sarkozy, ne lui a rendu aucun service, aucune justice favorable ne viendra donc à son secours, personne ne peut plus rien pour lui.

La république des coquins, des affaires, de la communication distille ses bon points et réduit en acte les droits du pauvre commun des mortels, tout en lui insufflant en parole du libéral à gogo. La supercherie se poursuit…

Publié dans : politique |le 1 août, 2008 |7 Commentaires »

Vous pouvez laisser une réponse.

7 Commentaires Commenter.

  1. le 1 août 2008 à 21:00 Dominique écrit:

    On permet ainsi a tapie d’avoir de quoi reinvestir….merci qui!je sens que je vire de plus en plus vers le facteur…

  2. le 2 août 2008 à 22:10 dominique écrit:

    enzo: pars en vacances….tu vas rien perdre..au retour..t’auras encore les mêmes saloperies…à droite…ou à gauche …

  3. le 3 août 2008 à 8:41 fmds21 écrit:

    enzo ce n’est plus la République c’est la mafia les pauvres trinquent et n’ont pas fini de trinquer. Des procès sont intentés par la classe médiatique, lécheuse à souhait, pour irrespect au fils de Monsieur. La vie devient de plus en plus dure mais tout va bien Madame la Marquise. Alain

  4. le 3 août 2008 à 23:09 dominique écrit:

    il nous reste le 10 novembre…;-)

  5. le 4 août 2008 à 8:37 enzo d'aviolo écrit:

    @dominique
    pas beau de se moquer… :)

  6. le 8 août 2008 à 0:28 E.M. écrit:

    50 millions seulement ? Mes infos me disent qu’il va réellement toucher les 285 millions et que ses dettes seront payées par… l’Etat ! ;-(

  7. le 9 août 2008 à 21:21 enzo d'aviolo écrit:

    Eric,

    par l’Etat c’est sûr puisque c’est nous mais 50 millions, c’est ce qui lui restera une fois qu’il aura payé ses dettes.

Laisser un commentaire

NON A GILBERT ANNETTE |
Nantes Démocrate 2008 |
saharalibre75 |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | romaindesforges
| LGP 2008
| Municipales Trévoux 2008