La France change….

Oui et pas qu’un peu, car dans le genre grande braderie des acquis sociaux, le Sarkozysme est en train, en un an, de remettre en cause ce qu’un siècle de combat avait permis d’obtenir pour le salariat.

Je n’énumèrerai pas la longue liste des destructions massives d’avancées sociales  car il suffit de se pencher sur son quotidien pour désormais constater par exemple que la sécurité sociale vous demande de la rembourser grâce aux franchises sur les actes médicaux, gaspillant par là même à travers le courrier, le temps du fonctionnaire accaparé, le timbre, le traitement du retour du courrier, ce que le remboursement est censé payer !

Passons, ce sont certainement des énarques Sarkosystes qui ont pensé à tout !

Non, je voudrais simplement m’attarder sur la dernière destruction en date, celle qui consiste à travailler toujours plus pour gagner de moins en moins et surtout pour vivre moins bien.

L’assemblée, en bon toutou gouvernemental, vient d’augmenter la durée du temps de travail de ceux qui travaillent au forfait, soit essentiellement les cadres, passant d’un maximum de 218 jours travaillés par an correspondant à 35 heures de travail par semaine à 235 jours, le dépassement étant censé être payé par 10% de salaire supplémentaire, soit pire que les 25% octroyés en cas d’heures supplémentaires.

Même le représentant de la CGC, pourtant opposé aux 35 heures et habituellement proche du pouvoir, voit dans cette mesure un retour au siècle dernier puisque si l’on décompte le week-end et les jours fériés, un cadre serait donc amené à ne plus disposer que de 3 semaines de vacances par an s’il travaillait 235 jours, comme peut désormais le lui obliger la loi !

La France change, elle réforme en effet comme nous le serinent les Sarkozystes convaincus, mais au fait quel est l’objectif ?

Quand on se dit libéral (en parole bien sûr) et que l’on cherche à tout prix à réduire l’Etat solidaire, s’y prends-on comme il faut en accroissant le stress au travail et les maladies consécutives à une surcharge d’activité qui viennent gonfler l’absentéisme et accroitre le déficit de la sécurité sociale?

Quand on souhaite être compétitif et concurrentiel à tout prix comme on nous le rabâche à tout va, surcharger la mule permet-il d’améliorer la compétitivité et de faire progresser les relations patronat/salariat dans l’entreprise pourtant gages de compétitivité accrue !?

Et si « réfléchir » permettait de changer, afin que les habitants de ce pays y respire mieux qu’à travers l’oppression généralisée sur tous les plans que le Sarkozysme est en train de promulguer au rang de principe républicain !

Image de prévisualisation YouTube

Publié dans : politique |le 8 juillet, 2008 |12 Commentaires »

Vous pouvez laisser une réponse.

12 Commentaires Commenter.

  1. le 8 juillet 2008 à 13:38 fmds21 écrit:

    La France se réforme oui, en profondeur oui, au détriment des salariés oui, pour le plus grand profit des amis de Sarko les nantis oui. Tout cela dans l’indifférence des moutons que l’on conduit à l’abattoir Sarkozy peut à raison de dire quand il y a une grève en France, personne ne s’en aperçoit c’est encore oui. Qu’il le fasse en s’éclaffant de rire pour bien démontrer sa perversité c’est une autre histoire. Si nous subissons c’est simplement parce que nous le voulons en particulier certains dans les partis politiques de gauche comme dans les syndicats. Alain

  2. le 8 juillet 2008 à 14:00 enzo d'aviolo écrit:

    oh que Oui Alain

  3. le 8 juillet 2008 à 23:20 dominique écrit:

    personne ne s’en aperçoit , mais en même temps, un decret du 1er juillet permet de ficher les gens sur leur appartenance politique, syndicale..;etc…je te mets un lien pour info a diffuser largement avec le site du mrap des landes qui en parle…et dont j’ai discuté ce samedi avec le responsable…au marché…c’est bien le marché pour ça…

    http://www.mraplandes.levillage.org/spip.php?article149

  4. le 9 juillet 2008 à 8:05 enzo d'aviolo écrit:

    @dominique
    mon précédent billet se nommait « un tout petit dictateur »… :(

  5. le 9 juillet 2008 à 9:15 fmds21 écrit:

    enzo tout petit par la taille mais grand dans ses convictions son action sa perversité. Alain

  6. le 9 juillet 2008 à 20:53 Mekbrun écrit:

    C’est un chantier de démolition sociale que poursuit Sarkosy et ce gouvernement, sans trop d’opposition de la part des partis politiques et syndicats. Il faut dire qu’aprés des années de propagande antisyndicale, de dénigrement des fonctionnaires, des grêvistes, des chômeurs, des salariés , etc ils ont le champs libre aujourd’hui, ils ont réussi à monter les français les uns contre les autres cassant ainsi tout espoir d’union dans la lutte…..Pour l’instant… je fais le voeu que la rentrée sera, avec les difficultés qui malheureusement s’annoncent pour le monde du travail, trés chaude, et que nos compatriotes auront le courage, la volonté de défendre leurs acquis unis dans la rue face à ce gouvernement inféodé aux pouvoirs de l’argent!

  7. le 9 juillet 2008 à 22:45 enzo d'aviolo écrit:

    @mekbrun
    je l’espere comme toi sans trop d’espoir tant les syndicats et partis sont plus accaparés par leur propre représentativité que par la défense unitaire et illimitée du salariat. mais wait and see

  8. le 11 juillet 2008 à 11:43 Olivier B. écrit:

    Tout à fait en accord avec toi, cher Enzo. Grève généraaaaaaaaaale !

  9. le 11 juillet 2008 à 11:57 enzo d'aviolo écrit:

    :) plus que ça de vrai en effet olivier.

  10. le 15 juillet 2008 à 21:29 nathP écrit:

    Voir ici, ils en parlent:
    http://www.conseilnationaldelaresistance.fr/post/2008/07/14/Nous-sommes-toutes-et-tous-le-Conseil-National-de-la-Resistance-

  11. le 29 juillet 2008 à 23:52 De La Mata Jeanpaul écrit:

    Et vous pouvez vous estimer heureux qu’il ne s’attaque pas à Internet ?…Pour l’instant !

  12. le 30 juillet 2008 à 10:44 enzo d'aviolo écrit:

    on doit se réjouir ou pleurer?

Laisser un commentaire

NON A GILBERT ANNETTE |
Nantes Démocrate 2008 |
saharalibre75 |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | romaindesforges
| LGP 2008
| Municipales Trévoux 2008