Toujours une provocation de plus : sera-ce suffisant pour changer la donne ?

A peine une nouvelle grève qui se termine, pourtant fortement mobilisatrice, et immédiatement le représentant du peuple crache à la face de chaque gréviste de ce pays.

C’est la dignité même de chacun que Sarkozy bafoue une fois de plus en répondant aux revendications légitimes par une volonté de casser un droit constitutionnel via une nouvelle loi sur le service minimum en faveur de la garde des enfants en cas de grève.

Toujours une provocation de plus : sera-ce suffisant pour changer la donne ? dans politique mai68b

On sait que Sarkozy et ses sbires ne sont plus à une provocation prête, c’est pourquoi je désespère vraiment de voir s’exprimer une opposition syndicale intelligente qui comprenne enfin que seule une action massive et imprévisible peut avoir une efficacité réelle qui change avec l’épuisement moral et financier des salariés vers lequel nous entraîne les choix syndicaux actuels.

Massive, car seule l’unité de la diversité syndicale comme celle interprofessionnelle peut avoir aujourd’hui un sens face aux agressions et provocations exposées par cette droite radicale que rien ne fera reculer, et certainement pas un jour de grève tous les mois !

Intelligente, car au-delà de l’union seule capable de faire la force, c’est la notion d’incertitude qu’il s’agit  d’opposer au pouvoir en place et d’insufler au cœur des luttes syndicales via la seule méthode efficace, la grève illimité.

Que l’on ne vienne pas me dire qu’il faille que les conditions soient réunies pour cela. Si les casses sociales actuelles, les mensonges d’état qui se multiplient et la surdité provocante envers toutes les revendications exhibée comme un trophée de briseur de grève ne sont pas des raisons suffisantes pour mobiliser un salariat qui n’attends que cela, alors c’est de l’utilité syndicale française dont il faudra discuter.

Il est terrible de constater que les premiers à l’avoir compris sont les lycéens mobilisés depuis le 18 mars dernier, qui malgré les vacances ont continué à fortement se mobiliser pour lutter contre les casses envisagées dans le système éducatif et qui redoublent de volonté combative en appelant à poursuivre les luttes  .

Le Comité de Résistance Citoyenne  soutient ces choix dans un appel judicieux à la grève générale et illimitée dont je suis heureux de me faire le relais ici .

Publié dans : politique |le 15 mai, 2008 |13 Commentaires »

Vous pouvez laisser une réponse.

13 Commentaires Commenter.

  1. le 15 mai 2008 à 21:58 Christine RS21 écrit:

    Tout à fait d’accord avec toi Enzo. La manif d’aujourd’hui était d’ampleur, certes, (quoiqu’ici à Dijon, pas les espoirs escomptés !)mais ne suffit bien évidemment pas….et celle du 22 ne suffira pas non plus.
    J’appelle moi aussi cette unité syndicale de mes voeux pour une bonne grève générale et en ce mois de Mai 2008, ça devient une pure nécessité.

  2. le 16 mai 2008 à 8:46 fmds21 écrit:

    Très bien Enzo je suis entièrement de ton avis ce n’est pas avec des syndicats réformistes qui acceptent de se déclarer en grève 48 heures à l’avance que les choses changeront. Ce n’est pas avec des partis politiques qui pactisent avec Sarkozy en lui faisant la courte échelle que la situation politique évoluera. Les lycéens eux l’ont bien compris il s’agit de leur avenir. L’Etat Français se met en place le droit de grève et d’autres libertés fondamentales sont attaquées tous les jours. Le néolibéralisme ne peut évoluer que dans une société non démocratique. Alain

  3. le 16 mai 2008 à 23:55 enzo d'aviolo écrit:

    @xtine, alain
    merde on est encore d’accord sur certains trucs alors!?
    on devrait monter une assoc! :) :)

  4. le 17 mai 2008 à 8:15 fmds21 écrit:

    oui enzo pour voter au congrès. Alain

  5. le 17 mai 2008 à 22:48 Christine RS21 écrit:

    :-) ) chiche Enzo ??!!

  6. le 18 mai 2008 à 17:45 dominique écrit:

    union syndicale et mobilisation qui ne génère pas les sauts de puce…mais encore une fois ce mois de mai on revoit les mêmes erreurs…voire des appels un peu timides , avec un refuge derrière l’unique appel national…dommage…pff

  7. le 18 mai 2008 à 19:46 enzo d'aviolo écrit:

    @dominique
    eh oui, toujours la même rengaine désordonnée sans effet!

  8. le 18 mai 2008 à 19:59 dominique écrit:

    et si on lancait un refus de greve pour que nos orga se bougent…??? disait la naîve de service …

  9. le 19 mai 2008 à 8:52 enzo d'aviolo écrit:

    le vrai message, il devrait être dans les urnes pour l’élection de nos représentants syndicaux, ce que je ferai en novembre pour ma part!

  10. le 20 mai 2008 à 6:42 dominique écrit:

    est ce que ca suffit ? les elctions ne changent guere la politique, j’ai peur que cela ne fasse pas plus d’effet aux syndicaux…:-(

  11. le 20 mai 2008 à 11:10 enzo d'aviolo écrit:

    disons que si les élections ne changent guère plus la politique, c’est que cette dernière est pollué par la manipulation médiatique, ce qui ne se produit pas au niveau syndical, ça n’intéresse pas ou peu les médias!

  12. le 20 mai 2008 à 20:05 dominique écrit:

    tu plaisantes…les syndicats ne sont que dans cela aujourd’hui, aucun ne va dans une demache vraiment claire et suffisante pour jouer d’un vrai contre -pouvoir…il se retiennent tous…pourquoi??? s’ils avaient vraiment envie de peser sur le gouvernement ils s’y prendarient autrement, c’est un vrai jeu de gosse…ils refusent!!!parce qu’ils mediatisent leur pouvoir individuellement!!

  13. le 20 mai 2008 à 21:11 enzo d'aviolo écrit:

    @dominique
    pour les confédértion reconnues par la loi tu as raison et c’est désolant, mais ceux qui aspirent à devenir autre chose ne peuvent être accusés d’être bien-pensant.
    mais ce que je voulais te dire, c’est que les élections syndicales ne subissent pas les influences des médias qui mentent et qui s’en foutent.

Laisser un commentaire

NON A GILBERT ANNETTE |
Nantes Démocrate 2008 |
saharalibre75 |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | romaindesforges
| LGP 2008
| Municipales Trévoux 2008