Archive pour le 30 avril, 2008

Le vignoble marketing et ses pratiques écologiques très douteuses

Le fleuron viticole français, celui qui ne subit jamais de crises, dont la croissance de la production croit d’années en années, est pourtant à l’origine de pratiques écologiques plus que douteuses, fortement tues et toutes menées au nom de la croissance….du porte-monnaie des actionnaires.

La champagne, puisqu’il s’agit d’elle, loin d’être la seule région française a détruire ses sols, mais certainement en pointe pour permettre à tout prix de répondre à la croissance de la demande coûte que coûte, est à l’origine d’épandage de boues et autres résidus plastics sur ses sols depuis des décennies, provenant des décharges alentours.

Oui vous avez bien lu, au-delà des pesticides répandus et présents dans les plus grands crus français bien au-delà des doses autorisées, la champagne a eu des pratiques que seul l’initié connaît et que bien évidemment dans l’intérêt national, peu de journalistes français ont cru bon de révéler.

Si bien que l’Etat a attendu 1999 pour interdire par décret (article 4 bis) l’épandage des boues et autres composts urbains sur le vignoble champenois par crainte de pollution définitive, en clair par peur de tuer la poule aux œufs d’or (*).

Le vignoble marketing et ses pratiques écologiques très douteuses dans politique

Ce qui a été stoppé en champagne, pourquoi ne se poursuivrait-il pas ailleurs dans le vignoble de France ? qu’est-ce qui garanti le consommateur contre ces usages soutenus implicitement par l’Etat au nom des bénéfices garantis pour la balance commerciale du pays alors qu’il s’agit surtout de couvrir la course effrénée aux profits quitte à compromettre l’avenir des générations suivantes, à les faire plus souffrir que vivre.

Comment croire encore au principe de précaution, subtilement dosé dans son utilisation selon qu’il touche ou non à la poule aux œufs d’or !

Après la vache folle, j’attends avec résignation le futur scandale du vin fou dans les décennies qui viennent, et pas celui d’Henri Maire.

(*) 10 ans après, pour mieux vous rendre compte des traces laissées par ces pratiques, je vous invite à visualiser quelques photos et commentaires sur ce phénomène ici

Publié dans:politique |on 30 avril, 2008 |14 Commentaires »

NON A GILBERT ANNETTE |
Nantes Démocrate 2008 |
saharalibre75 |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | romaindesforges
| LGP 2008
| Municipales Trévoux 2008