Ce n’est qu’un début, continuons le…….

Mai 68 avait laissé tant d’espoir sur un changement en profondeur de la société, du système économique, des liens hiérarchiques, que 40 ans plus tard, il est désespérant de voir à quel point la société de consommation a tout supplanté, l’individualisme règne et les bons petits soldats médiatiquement ordonnés sont prêts à tout pour exiger le retour de la 23ème Star Ac !

68 c’était de la poésie, du rêve qui se sont transformés en récupération politique libérale à défaut de libérer la politique du joug des possédants.

68 bénéficiait de l’insouciance salariale d’un marché du travail favorisant la demande et permettant un rapport de force salarial capable de changer la donne (*). Certes, c’est la volonté d’émancipation morale des étudiants, des féministes, qui a permis au salariat de revendiquer de nouvelles considérations finalement récupérées à l’aune de quelques avancées sociales et augmentations salariales, mais il a surtout prouvé que l’union faisait la force, que personne n’était condamné à subir les choix des différents pouvoirs en place, qu’ils soient politiques, syndicaux ou philosophiques.

Ce n’est qu’un début, continuons le……. dans politique e4-267

9 millions d’ouvriers en grève à l’époque alors que le taux de chômage était autour de 2,5%, que faut-il aujourd’hui pour que les 23 millions de salariés de ce pays se mobilisent pour faire sauter ce système qui ne sert plus que les plus aisés et met tant de personnes sur le bord de la route.

Je soutiens la volonté de ceux qui veulent qu’enfin mai 68 ne reste pas sans lendemain. Sarkozy veut détruite l’héritage de mai 68 qui lui fait si peur, imposons lui le respect pour les 40 ans.

 dans politique

(*) alors qu’aujourd’hui, avec un taux de chômage savamment maintenu à un niveau élevé par nos élites libérales grâce au Nairu au service des capitalistes financiers, ou bien dans l’illusion d’un chômage qui baisse grâce à une précarité qui augmente (servilité moderne qui remplace un chômage politiquement impopulaire), le peuple est savamment muselé !

  

Publié dans : politique |le 10 avril, 2008 |8 Commentaires »

Vous pouvez laisser une réponse.

8 Commentaires Commenter.

  1. le 10 avril 2008 à 12:10 Michel GROS écrit:

    « Ne travaillez jamais; »
    Je pense qu’il s’agit là du plus beau slogan de Mai 68.
    Vous savez pourquoi ?

  2. le 10 avril 2008 à 14:57 Flo Py écrit:

    Il est très beau, ce slogan. Lucide aussi : il contient la certitude du renoncement à venir. La conscience de ce à quoi il faudra se plier dès lors qu’il aura des traites à payer, un niveau de vie et un rang social à préserver.

    Bises

  3. le 10 avril 2008 à 20:23 enzo d'aviolo écrit:

    @flo py
    bravo, effectivement tu as bien retranscris ce slogan! le début du renoncement!

    @Michel
    arrête avec tes slogans, tu pourrais m’en remplir une page je suis sur!
    tiens hier j’ai entendu romain bouteille à « ce soir ou jamais », seule émission du PAF de bon niveau, quel bonheur ce type!

  4. le 10 avril 2008 à 21:08 Michel GROS écrit:

    Cela n’est pas un slogan, Enzo.
    C’est une phrase de Marx !

  5. le 10 avril 2008 à 22:23 enzo d'aviolo écrit:

    l’un n’empêche pas l’autre Michel. mais je ne savais pas.

  6. le 11 avril 2008 à 9:25 Michel GROS écrit:

    « Ne travaillez jamais » … pour les capitalistes !

  7. le 11 avril 2008 à 13:28 fmds21 écrit:

    Alors en travaillant pour soi on devient capitaliste et en plus individualiste. Alain

  8. le 12 avril 2008 à 21:47 nathP écrit:

    Un numéro spécial Mai 68 au présent dans la revue Variations.
    « La beauté est dans la rue »
    http://theoriecritique.free.fr/archives.htm
    Le téléchargement est libre et gratuit

Laisser un commentaire

NON A GILBERT ANNETTE |
Nantes Démocrate 2008 |
saharalibre75 |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | romaindesforges
| LGP 2008
| Municipales Trévoux 2008