Archive pour le 27 mars, 2008

Cotiser plus pour précariser plus

Petit à petit l’oiseau fait son nid. Comme l’air de ne pas y toucher, comme si tout avait été arrêté en 2003, le gouvernement tente de nous faire passer l’idée que l’augmentation à 41 ans de la durée de cotisation ouvrant droit à une retraite pleine était actée par tous, sans débat, aucune autre solution n’étant envisagée.

Malgré ses effets d’annonce désormais récurrents, nous finissons par ne plus être surpris de cette volonté de passage en force des gouvernants de ce pays quand on sait qu’en parallèle la France fait grossir ses troupes en Afghanistan sans qu’un seul parlementaire n’ait vu la queue du moindre débat sur cet engagement de guerre de la France !

Ce qui est plus nouveau dans le cas du financement des retraites, c’est cette volonté de présupposer les décisions et avis syndicaux sous couvert d’accords passés qui ne se contentaient pourtant que d’évoquer un passage à 41 annuités sous réserve de discuter des conditions salariales des seniors au moment de ce futur passage.

Cette attitude me confirme une fois de plus que lorsque l’on pactise avec le diable sur le dos des salariés en allongeant la durée du travail sous couvert d’avancées en contrepartie, cela finit toujours par se retourner contre ceux qui ont caressé dans le sens du poil les gouvernants en place, alors même que l’opinion était pourtant fortement opposée à l’allongement de la durée de cotisation des retraites. Souvenez vous de 2003, merci la Cfdt !

Mais ce comportement confirme également à quel point le dialogue social est un vain mot pour la droite décomplexée, tout étant déjà cadenassé dans une idéologie du travail-famille-patrie qui consiste à toujours faire travailler plus les salariés en leur donnant de moins en moins ou au mieux en les faisant travailler plus pour gagner autant, bref, les faire travailler gratuitement de façon déguisée!

Quand on sait à quel point le taux de chômage des seniors est élevé, leur taux d’activité étant en outre très bas, on voit à quel niveau d’hypocrisie joue cette droite libérale pour expliquer sans vergogne que le pouvoir d’achat des salariés retraités serait préservé par l’allongement de la durée de cotisation….si on a du travail (*)

Chacun sait qu’au mieux un salarié gagnera autant en travaillant plus, qu’il profitera moins de sa retraite quand bien même la durée de vie augmente car les artères ont toujours l’âge auquel on les met à la retraite, et que pour la majorité des salariés, les retraites diminueront.

Précariser plus pour exploiter plus longtemps, voilà ce que nous prépare Sarko et sa bande.

Mais il se trouvera bien quelques courtisans syndicaux pour considérer qu’il n’est pas envisageable de solutionner le financement des retraites autrement qu’en travaillant plus. On connaît déjà leurs noms.

Nos ancêtres, vainqueurs d’épiques batailles sociales, doivent se retourner dans leur tombe en constatant de tels défenseurs des intérêts du salariat…

(*) mention que le gouvernement Fillon ne prends pas la peine de préciser….

Publié dans:politique |on 27 mars, 2008 |29 Commentaires »

NON A GILBERT ANNETTE |
Nantes Démocrate 2008 |
saharalibre75 |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | romaindesforges
| LGP 2008
| Municipales Trévoux 2008