Archive pour le 29 février, 2008

Attention Danger : Organisation de patrons voyous

Plus le chef de l’Etat en parle, plus il promet d’assainir les abus des plus grandes fortunes françaises, plus il s’émeut de l’absence de prise de responsabilité de ceux qui ont le pouvoir dans les grands entreprises françaises alors même que celles-ci dysfonctionnent, et finalement plus les fraudeurs abusent de leurs pouvoirs et les plus riches cherchent à dissimuler leurs émoluments au fisc !

Il faut bien constater que la droite décomplexée a tout fait pour transmettre de tels signaux aux plus aisés dans ce pays.

Après avoir instaurée le bouclier fiscal en guise de hausse du pouvoir d’achat des salariés, arme soit disant de destruction massive de l’exode fiscal (j’attends toujours les preuves), elle envisage de réduire les condamnations pénales pour les délits financiers dans l’objectif de libérer le marché du travail ! Qui va continuer à croire à de tels artifices ?

Alors forcément, comment s’étonner encore que l’ex-patron de l’IUMM , le fameux DGS des valises à billets, ait pu obtenir non seulement un parachute doré pour service rendu à la magouille généralisée que la présidente du Médef qualifiait « d’affaire de famille », mais ait eu en outre la garantie d’être couvert financièrement par son syndicat en cas de condamnation financière au titre de son activité de porteur de valise et d’éventuel arroseur de gestion de conflits sociaux !

Au delà des révélations sur des comportements frauduleux et il faut bien le dire vulgaires au regard du revenu du commun des mortels dans ce pays, c’est le sentiment d’un système politico-économique pourri qui transpire de tels comportements, encouragé par un pouvoir politique complaisant qui dicte une idéologie de leurre envers les plus démunis pour finalement soutenir implicitement par ses actes, les comportements les plus vils et les plus malsains.

Pourtant, rien ne déroute le grand patronat quand on entendait encore récemment la patronne du Médef oser annoncer vouloir saisir le comité d’éthique de son syndicat. N’est-ce pas signe de grande décomplexion ?

Les patrons voyous ne sont plus des cas isolés, ils sont même très organisés et impunément imposent leur vision de la société dans les négociations syndicales !

Qui est prêt à avouer sa complicité en se prêtant encore à des négociations avec le Médef?

Publié dans:politique |on 29 février, 2008 |1 Commentaire »

NON A GILBERT ANNETTE |
Nantes Démocrate 2008 |
saharalibre75 |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | romaindesforges
| LGP 2008
| Municipales Trévoux 2008