Archive pour le 21 décembre, 2007

A interner d’urgence…. !?

« moi-même je ne me suis jamais assis pour me demander si j’allais faire ce que j’ai fait » a déclaré Sarko devant le pape Benoît XVI qui a tout de même du se demander si ce type était bien président du peuple français.

Tout est retranscris dans l’action de Sarko à travers cet aveu d’inconséquence réflexive qui consiste à vanter et privilégier et l’action épidermique à la réflexion, à la concertation, au cheminement intellectuel.

Sarko a son jouet, peu importe l’importance du pouvoir et des enjeux pour l’avenir des français qu’il détient, ce barbouze s’amuse à glorifier le sensitif et minimiser la réflexion humaine.

Certes le monsieur semble en pleine phase passionnelle, et une fois n’est pas coutume, a une légère tendance à mélanger les genres, mais franchement, nous prend-il pour des buses de compétition ou cela révèle-t-il d’un mode de fonctionnement plus profond ?

J’aurai tendance à pencher pour les deux, même si en l’occurrence, sa réflexion devant le pape relève plus d’un révélateur psychique habituel chez lui.

Non seulement Sarko préfère raconter en permanence des histoires ou des contes de fées aux français plutôt que de leur proposer une cohérence gouvernementale intellectuellement construite qui permettrait d’envisager une amélioration du bien être général des citoyens de ce pays, mais a en outre une tendance à s’étourdir lui-même et tous ceux qui l’entourent dans un flot d’action qui leur fait croire que son histoire est la plus belle de ce pays (*).

Finalement, Sarko aime raconter son destin parce qu’il croit plus au destin qu’à l’intelligence humaine. Vouloir que tout le monde adhère à son action par les histoires qu’il raconte revient à nier la capacité constructive par l’homme de son propre chemin.

Sarko fait finalement un aveu, il a été élu par un concours de circonstances, c’est le destin et ses croyances impalpables qui l’ont porté là où il se trouve, et cela suffit à son bonheur immédiat au point de s’en confier à un autre spécialiste des croyances, tout aussi capable de ramener à ses avis professés, des millions de personnes éberluées.

Les deux me font aussi peurs l’un que l’autre….

(*) l’avis d’un professionnel de la psychanalyse m’intéresse à ce sujet, et je sais qu’il y en a qui rôdent sur ce blog (spéciale dédicace  ;)  )

Publié dans:politique |on 21 décembre, 2007 |9 Commentaires »

NON A GILBERT ANNETTE |
Nantes Démocrate 2008 |
saharalibre75 |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | romaindesforges
| LGP 2008
| Municipales Trévoux 2008