Le cynisme de maîtres chanteurs contraint à la régression sociale

Voila que l’esclavage moderne de la compétitivité économique s’impose désormais à tous les salariés subordonnés au cynisme des partisans du « travailler plus pour gagner plus », sans que les salariés ne puissent décider du temps attaché à leur capacité de travail.

L’exemple du choix effectué par les salariés de l’entreprise Continental n’est qu’un exemple précurseur parmi ceux qui vont désormais se développer en France depuis que l’augmentation du pouvoir d’achat prends la forme du paiement des congés autrefois payés (*) ou celle du seul travail complémentaire pour espérer augmenter son niveau de vie.

Au-delà de l’arnaque proposée déjà abordée qui non seulement n’augmente pas le pouvoir d’achat des salariés, mais revient aussi à détruire le temps libre nécessaire à un bon équilibre des rapports sociaux, ce qui me frappe c’est désormais la décomplexion des décideurs économiques pour utiliser largement un chantage cynique confrontant les salariés devant un choix binaire sur leur avenir vital : la fermeture ou vous travaillez plus !

Forcément lorsqu’un choix d’avenir doit s’effectuer entre la peste et le cholera, il est ensuite aisé de se féliciter du choix à première vue le plus pérenne, celui qui maintiendra l’activité par un retour au 40 heures de travail hebdomadaire….jusqu’au prochain renoncement d’acquis social. Comment le reprocher à ceux dont le quotidien déjà difficile est en jeu ?

Quoi de plus odieux et de plus aliénant que d’envisager l’avenir d’une entreprise par sa fermeture sauf à ce que les salariés travaillent plus, alors même que le groupe Continental n’est en rien proche de la faillite et que la volonté de passer à 40 heures à Sarreguemines n’est fondée que par un unique choix d’alignement avec les autres usines du groupe, la direction du groupe faisant ainsi fi des particularités de la législation nationale et des acquis obtenus dans le partage de la création de richesse, qui jusqu’à preuve du contraire, ne s’effectue pas sans la force de travail du salariat.

Je dois dire en outre qu’entendre les médias vanter ces exemples comme des exemples à suivre, qui prouveraient que le retour au 40 heures de travail hebdomadaire remettrait la France dans le droit chemin économique, elle qui n’a jamais parcouru le mauvais, sauf dans les esprits des déclinistes du tout dérégulé, ajoute à l’écoeurement du constat régressif dont sont victimes les salariés de ce pays.

Je rappelais récemment ce que seuls proclamaient régulièrement les vilains gauchistes de ce pays en matière de partage de la richesse nationale distribuée de façon de plus en plus préjudiciable aux salariés de ce pays.

Il faudra désormais acter que le contrat de travail, contrat de subordination s’il en est, échappe de plus en plus au libre choix du salariat tant les pressions cyniques s’exercent sur leur outil de travail, plus que jamais aux mains des financiers sans scrupule, tous adulateurs reconnaissant du Sarkozysme rampant…

 

(*) Et dire que ces derniers ont été obtenus de haute lutte grâce au front populaire de 1936, décidément ceux qui vantent le progrès ne doivent décidément pas faire parti du salariat moderne !

Publié dans : politique |le 18 décembre, 2007 |5 Commentaires »

Vous pouvez laisser une réponse.

5 Commentaires Commenter.

  1. le 19 décembre 2007 à 0:25 christine RS21 écrit:

    @Enzo : nous ne nous sommes pas concertés sur ce coup là !! mais manifestement nous avons les mêmes valeurs : (voir blog RS21) ce que je savais depuis longtemps déjà !

  2. le 19 décembre 2007 à 7:50 un chouka écrit:

    Salut a vous .
    Sur ce coup, j’ai du mal a m’exprimer,mais ça viendra a coup sur !
    Confusément, je crois que si la finace se fiche des citoyens de ce pays, ils ne se fichent pas du tout de ses richesses qu’ils convoitent ………………………………….A+

  3. le 19 décembre 2007 à 8:13 enzo d'aviolo écrit:

    @xtine
    on aperçoit communément rapidement les arnaques envers le salariat…. ;)

    @un chouka
    je reconnais que ce genre d’info a de quoi rendre muet tant l’arnaque est grande.
    je confirme pour la finance…

  4. le 19 décembre 2007 à 9:17 Nico2312 écrit:

    mais comme on dit à l’UMP : à quoi ça sert le temps libre pour les pauvres ??? :-( ((

  5. le 19 décembre 2007 à 11:19 enzo d'aviolo écrit:

    @Nico
    eh oui…je parlais bien de cynisme, marque de fabrique de la droite décomplexée!

Laisser un commentaire

NON A GILBERT ANNETTE |
Nantes Démocrate 2008 |
saharalibre75 |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | romaindesforges
| LGP 2008
| Municipales Trévoux 2008