Monsieur +200% vous parle d’équité !

Ce soir, pour améliorer le pouvoir d’achat des français en baisse de 0,1% depuis 5 ans (dixit l’INSEE) pendant que l’inflation augmentait d’environ 10%, notre petit agité du genou vous propose au menu :

-         suppression des 35 heures dans les entreprises qui le veulent, pour travailler plus pour gagner plus. Une autre vision de l’équité au service du patronat !

-         création d’un indice du pouvoir d’achat. Tout de suite, on reprends espoir !

-         possibilité de travailler le dimanche. Merci pour le lien social et la vie de famille !

-         rachat des RTT, sauf pour les fonctionnaires (*). A quel tarif ? dans quelles limites ?

-         baisser les prix dans les grandes surfaces. On ne rit pas ! il l’a bien dit ! même qu’en 2003 les prix auraient baissés de 3,5% !  vous l’avez senti vous !?

-         réviser les loyers avec l’indice de l’inflation et non plus celui de la construction. Que du bonheur à venir !

-         supprimer l’exigence de caution pour la location de logement. Grosse avancée pour le pouvoir d’achat !

Voilà, c’est tout !

Augmenter le pouvoir d’achat, cela devrait s’entendre soit par une augmentation du coût du travail à travail constant, soit par une diminution de la taxation de la consommation courante.

Rien de tout cela dans les petites mesurettes annoncées de façon péremptoire par le guide suprême, simplement un grand foutage de gueule de la classe salariale qui continuera de subir un quotidien de plus en plus difficile.

Je passe sur la propagande Lepéniste répressive de son heure d’intervention pour ce soir….

(*) une circulaire récente permet aux fonctionnaires de se faire payer 4 heures de RTT, uniquement pour ceux qui ont ouvert un compte épargne temps avant le 30 novembre (aujourd’hui), bref un nombre infinitésimal de salariés concernés. De la bonne mesure Sarkozyste qui ne coûte pas cher !

Publié dans : politique |le 29 novembre, 2007 |19 Commentaires »

Vous pouvez laisser une réponse.

19 Commentaires Commenter.

  1. le 29 novembre 2007 à 23:10 étienne fillol écrit:

    Que de grandes mesures historiques qui feront date, assurément ! Pitoyable.

  2. le 29 novembre 2007 à 23:39 Michel GROS écrit:

    J’vous jure, j’arrive pas à croire qu’il s’agit du Président de la République française !

  3. le 30 novembre 2007 à 8:18 Birgit écrit:

    Ennemi identifié Sarkozy et le troupeau de médias à sa botte. Plutot qu’une journée sans Sarkozy (vachement réussie d’ailleurs) ne pourrait on envisager une grève des lecteurs de journaux ? Une journée où les marchands de la soupe sarkozienne devraient remballer leurs torchons ? faut bien soutenir les journalistes dans leur combat contre les rédactions.

  4. le 30 novembre 2007 à 8:22 enzo d'aviolo écrit:

    @etienne, michel
    pareil!

    @Birgit
    lutte contre le consumérisme et notamment celui de la presse aux ordres, c’est une bonne idée en effet!

  5. le 30 novembre 2007 à 8:40 Birgit écrit:

    Un mouvement comme celui là pourrait il être lancé sur internet ? cela permettrait de mesurer ce contre pouvoir et peut être de lever un espoir.

  6. le 30 novembre 2007 à 8:42 enzo d'aviolo écrit:

    @Birgit
    oui bien sûr, la journée sans Sarko l’a bien été! il faut juste trouver des associations qui aient suffiement d’influence pour le faire.

  7. le 30 novembre 2007 à 9:42 Birgit écrit:

    Notre démocratie est moribonde. Je n’aurais jamais cru cela possible, mais c’est un fait. Pour la sauver, nous avons besoin de la presse et des journalistes. Mais hélas, les journaux sont aux mains de sinistres personnages, soucieux de leur seul interet. La plupart des journalistes sont muselés. Nous devons les aider et pour cela frapper les patrons de presse là où ça peut leur faire mal : leur seul point faible, le porte monnaie.
    Une journée sans sarkozy, c’était de l’utopie, une journée sans presse c’est très facile. En plus, bonjour l’économie et par les temps qui courent…

  8. le 30 novembre 2007 à 10:13 enzo d'aviolo écrit:

    @birgit
    mais il me semble que la presse ecrite au moins souffre déjà beaucoup de l’internet. reste la boite à con qui elle est muselée et très influente malheureusement.

  9. le 30 novembre 2007 à 10:15 fmds21 écrit:

    Très agité pendant le débat, il n’a fait que comme à son habitude dresser les français les uns contre les autres. Pour le pouvoir d’achat il fait prospérer celui des nantis au détriment des plus pauvres. Rien sur le temps partiel subit, les retraits misérables, les fonctionnaires au bas de l’échelle… Pour l’équité c’est la cour d’assise pour les banlieusards, l’absolution et les honneurs pour les délinquants en col blanc du MEDEF et autres hauts dirgeants. Moralité il n’avait rien à dire si non qu’il est encore ministre de l’intérieur et présidenr de la France d’en haut enfin de très en haut celle du Fouquets. Alain

  10. le 30 novembre 2007 à 10:50 Michel GROS écrit:

    Combien de gens pourraient écrire en lettres de sang :
    « Sarko m’a tuer »
    La voyoucratie est un gouvernement.

  11. le 30 novembre 2007 à 12:07 christine RS21 écrit:

    Je ne m’attendais à rien de mieux de sa part !! Egal à lui même……..Ne jamais rien espérer de ce type !
    Le combattre toujours. Michel a raison : la voyoucratie c’est lui !

  12. le 30 novembre 2007 à 12:58 dominique écrit:

    tout à fait d’accord pour ne pas acheter les journaux

    je ne regarde plus la télé et n’ai acheté un poste que par faiblesse aux 10 ans de ma fille..pour éviter l’impression de la mettre un peu « en dehors » ..et hors de question de financer des télés payantes type canal sakoplus …

  13. le 30 novembre 2007 à 18:21 enzo d'aviolo écrit:

    @dominique
    pas de resister aux enfants en effet, ni de se priver de télé, mais c’est vrai qu’on finit par y penser tant pour ma part je ne la regarde presque plus.

  14. le 30 novembre 2007 à 19:10 Michel GROS écrit:

    Achetez une vidéo cheminée pour l’hiver !
    ;-) )

  15. le 30 novembre 2007 à 23:00 enzo d'aviolo écrit:

    :)

  16. le 1 décembre 2007 à 0:37 Michel GROS écrit:

    Lire le superbe texte de Sébastien Fontenelle. Serait pas un peu anarcho-situ ?

  17. le 1 décembre 2007 à 10:15 enzo d'aviolo écrit:

    oui même sentiment que toi Michel, son dernier texte est formidable.

  18. le 1 décembre 2007 à 19:06 GILLES écrit:

    En France les journalistes sont libres d’écrire, de dire ce que veut….SARKOZY, comme avec Poutine

    Le jour où RSF fera une affiche dans ce sens …………………..

  19. le 1 décembre 2007 à 19:18 enzo d'aviolo écrit:

    @gilles
    te sent un peu dépité gilles et je le comprends!
    on en est pas encore à mettre les opposantsen prison où à tuer les journalistes, mais c’est vrai que cela n’a rien de rassurant pour autant.

    quant à RSF…comment dire….les bushophiles primaires?

Laisser un commentaire

NON A GILBERT ANNETTE |
Nantes Démocrate 2008 |
saharalibre75 |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | romaindesforges
| LGP 2008
| Municipales Trévoux 2008