Une taxe sur l’or noir pour arroser les plus riches !

Tout le monde le constate, le prix du pétrole rend l’utilisation de la voiture de plus en plus coûteuse, pénalise fortement les activités nécessitant beaucoup de transport et forcément aggravera la situation de chaque consommateur final, la vache à lait de moins de 50 ans, et ce alors même que l’euro fort compense en partie l’achat du baril de brut payé en dollars US.

Ce qui est le plus lamentable dans cette hausse des prix de vente à la pompe, c’est la méthode « aux abonnés absents » de ce gouvernement qui semble s’en moquer totalement.

Quand va-t-il prendre une mesure dans l’intérêt de tous ?

Lui qui se gargarise en permanence de vouloir favoriser la libre et petite entreprise, lui qui souhaite supprimer un à un les impôts qui pèseraient trop sur les charges des entreprises au point de mettre en danger un système solidaire construit depuis un siècle, que fait-il à part engranger des recettes supplémentaires ?

Car en effet, c’est bien la TIPP et la TVA qui grèvent à hauteur d’environ 75%, le prix de vente de produits pétroliers.

Si la TIPP n’est pas indexée sur le prix de vente mais sur une indexation au litre vendu, les recettes liées à la TVA sur les produits pétroliers dépendent pour leur part totalement de la hausse des prix de vente donc de ceux du prix du pétrole.

Aussi, en cette période de forte hausse des prix pour le consommateur final, ce sont des recettes inespérées qui entrent dans les caisses de l’Etat. Ainsi, sans bruit, pour des hausses de prix qui ne dépendent pas directement du gouvernement, ce dernier est en train d’engranger à peu de frais électoral, des recettes supplémentaires qui vont venir compenser les cadeaux fiscaux récemment proposés aux plus aisés comme le bouclier fiscal, l’exonération de 95% des droits de succession ou les incitations fiscales pour les 50% de français qui paient l’impôt sur le revenu.

Je tiens à rappeler qu’intelligemment le gouvernement Jospin avait instauré en 2000 une TIPP flottante en adossant les recettes supplémentaires de TVA liées à une hausse du brut, à une baisse des recettes supplémentaires de la TIPP. Cette mesure avait été supprimée par le gouvernement Raffarin en 2002.

Même si cette taxe flottante n’est pas une solution sur le long terme en cas de hausse structurelle du prix du pétrole car elle finit par faire stagner les recettes de l’état tout en n’encourageant pas à la recherche d’alternatives à l’énergie pétrole lorsque son utilisation ne subit plus de hausses de prix, il faut bien reconnaître que dans une période où l’Etat compresse ses recettes pour faire des cadeaux fiscaux aux plus riches, pénalise un peu plus les assurés sociaux en leur réclamant une taxe sur leurs propres maladies, il est tout de même hallucinant d’imaginer que ce soit la hausse du prix du pétrole qui vienne au secours d’une gestion libérale on ne peut plus inégalitaire et que ce fait rendrait encore plus injuste.

Une fois de plus avec Sarko et sa bande, les solutions passeront forcément par la rue. Les pêcheurs fortement touchés, puis d’autres professions devront forcément passer par cette ultime recours pour se faire entendre et revendiquer le droit à travailler plus pour ne pas gagner moins, slogan dont chacun commence à mesurer qu’il ne risque pas de s’appliquer uniquement dans le foyer du voisin.

Ce n’est plus une paille mais une poutre qui s’affiche aux yeux de tous sur les combats prioritaires de Sarko. Cela va-t-il fédérer des solidarités autres que corporatistes ? Les prochains événements nous le diront.

Publié dans : politique |le 3 novembre, 2007 |10 Commentaires »

Vous pouvez laisser une réponse.

10 Commentaires Commenter.

  1. le 3 novembre 2007 à 21:30 christine RS21 écrit:

    Si au moins les recettes de cette TIPP étaient dédiées au développement de transports collectifs performants ou à la recherche d’ énergies renouvelables. Mais non, même pas en rêve !
    Avec un baril à 100 dollars (…) voire peut-être beaucoup plus dans les mois et années à venir, ça va être de pire en pire pour le pouvoir d’achat des français.
    Et sans penser uniquement aux déplacements, le prix du fuel domestique ou du gaz (indexé sur le prix du baril) flambe de la même manière !
    Jusqu’à présent la seule solution trouvée par ce gouvernement c’est de faire la promotion d’ un site Internet à destination du consommateur, qui permet d’attiser la concurrence en comparant les prix à la pompe dans les stations !! Ca fait une belle jambe aux français !!!!!
    Z’ont rien trouvé d’autre !! Lamentable !

  2. le 5 novembre 2007 à 0:34 Damien écrit:

    « Le boom du pétrole est fini. Nous allons devoir nous habituer à une manière de vivre différente » aurait dit le roi d’Arabie cet été. Pas étonnant lorsque l’on sait que la production de pétrole de l’Arabie a baissé de 10% depuis un an.

    On peut toujours aller ici pour en lire plus : http://futura24.site.voila.fr/petrole/petrole.htm

    Si le pic du pétole est en train de se produire, ou vient d’être passé selon quelques commentateurs, les prix resteront toujours sur une tendance à la hausse, quelles que soient les fluctuations passagères.

  3. le 5 novembre 2007 à 8:04 enzo d'aviolo écrit:

    @Damien

    ce que tu dis n’est pas faux mais cela fait 40 ans que ce type de discours est tenu, en particulier par ceux qui le détienne pour créer des tensions à la hausse sur les prix.
    Certes le prix du pétrole restera élevé, mais cela doit-il nécessiter comme seule solution l’utilisation du vélo comme le suggère notre brillantissime ministre de l’économie?

    @xtine
    entre la promo du site internet et les solutions de bon sens de Lagarde, les moins aisés ont du soucis à se faire.

  4. le 5 novembre 2007 à 8:51 Nico2312 écrit:

    @ Enzo
    bien que n’étant pas d’accord, tu t’en doutes, sur le fait que les solutions viendront de la rue, sur le constat je te rejoint à 100% !!!
    je n’arrive pas à savoir si Lagarde est conne, dogmatiquement libérale ou provocatrice voire les 3 en même temps

  5. le 5 novembre 2007 à 9:00 enzo d'aviolo écrit:

    Les 3 en même temps mon capitaine. :)

    Que tu n’aimes ou ne souhaites pas les manifestations de rue je l’ai bien compris, mais que tu penses que la solution puisse venir autrement, bah j’ai plus de mal à comprendre en fait avec un tel gouvernement réac!

  6. le 5 novembre 2007 à 9:04 Nico2312 écrit:

    @ Enzo

    c’est bien ce que je pensais :-)

    sur la rue, c’est surtout que je ne crois pas à la réussite, autre que poncutelle et limitée (les marins pêcheurs vont sans doute être entendus…), de ce type d’action

  7. le 5 novembre 2007 à 9:08 enzo d'aviolo écrit:

    ne pas mésestimer les effets d’entrainement! il marche parfois dans les deux sens! après la France chloroformée au Sarkozysme, on pourrait bien assister à un retournement de situation par un effet boule de neige. Faut dire que les foutages de gueule répétés des sarkozystes vont finir par se voir!

  8. le 5 novembre 2007 à 9:39 Nico2312 écrit:

    @ Ezno
    vu comme ça en effet, ça peut déboucher sur quelque chose… sur une victoire « défensive »
    je reconnais que ce serait bien mérité pour Sarko et Fillon (on oublie un peu vite à quel point ce dernier met de l’huile sur le feu)

  9. le 5 novembre 2007 à 12:45 christine RS21 écrit:

    De toute façon, tous dans la rue le 20 novembre ! Pensez-y !

  10. le 5 novembre 2007 à 13:48 enzo d'aviolo écrit:

    Bah bien sûr! mais vote au moins…:)

Laisser un commentaire

NON A GILBERT ANNETTE |
Nantes Démocrate 2008 |
saharalibre75 |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | romaindesforges
| LGP 2008
| Municipales Trévoux 2008